Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 22:01

 

 

Défi n° 105 proposé par Brunô

À partir de cette toile du peintre BALTHUS,

BALTHUS (Peintre)

donnez libre cours à votre imagination,

racontez votre histoire en prose ou en poésie

en utilisant un ou plusieurs éléments

ou personnages du tableau,

en démarrant ou terminant votre texte  par cette scène,

en cherchant à retranscrire ce qu'a voulu exprimer le peintre...

Les choix sont multiples, ouverts et libres.

Bonne création !!!!!

L'Amiral Ô

 

  COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS


 

Par la fenêtre, elle admira le panorama, goûta le calme du voisinage.

Les bruits  de la capitale étaient loin derrière elles à présent,  la sérénité reviendrait, il suffirait de l'apprivoiser, ne pas l'effrayer pour qu'elle  leur offre une nouvelle vie.

 


Ninon avait déjà pris ses marques, malgré leur arrivée matinale, elle s'était installée pour revoir sa partition dans cette pièce pas même encore aménagée. L'enfant avait ôté la couverture protégeant le piano des autres meubles dans le camion qui transportait leur passé, et s'en était fait un coussin moelleux . Il  lui restait peu de temps pour répéter sa prestation mais cela ne semblait pas l'inquiéter.

 

- Maman ?

 

- Oui Ninon


- A quelle heure Papa doit-il arriver ?

 

TUTT TUTTT TUUTT


- Et bien, je crois ....qu'il est là !
Sa voiture est devant la grille...

 

 Un sourire éclaira le visage de la fillette, la partition glissa de la chaise, elle partit en courant , dévala les escaliers quatre à quatre.

 

Sa mère la vit sauter au cou de son époux et l'entendit déballer les dernières nouvelles dans une cacophonie enfantine  qui lui ressemblait si peu, impatiente qu'elle était de lui faire les honneurs de la nouvelle maison qu'elles avaient  dénichée si près de l'auditorium .

 

Elle laissa ses pensées s'évader, avec cette sensation de ses cheveux repoussant timidement sous le turban:

Parviendrait-elle à guérir dans ce havre de paix, verrait-elle grandir Ninon suffisamment longtemps ?  

 

La pluie avait soudain cessé, le soleil inonda la pièce .... en signe d'approbation.

 

Maya s'éloigna de la fenêtre et d'un pas assuré monta sur l'escabeau, accrocha ce tableau de Balthus qui la ravissait  tant....


 

@Tricôtinôtablô

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Que dire si ce n'est que j'aime  profondément ce que tu dégage dans tes textes, cette sensibilité  toujours à fleur de peau  qui te représente si bien  quelque soit la
tonalité choisie . Chloé
Répondre
P

Un très beau texte plein de tendresse, d'espoir et même de sérénité.


J'ai senti l'espoir tout au long. L'espoir de tout. Continuer, recommencer et s'aimer.


Bisous très en retard
Répondre
Q

Coucou !

J'ai préparé la liste des auteurs de notre "Marguerite des possibles", avec les liens vers le blog et vers la fiche de présentation de chaque auteur sur le blog des Anthologies éphémères.

http://les-anthologies-ephemeres.over-blog.com/pages/les-auteurs-de-la-marguerite-des-possibles-8716005.html

Pourrais-tu aller vérifier ta fiche et, s'il y a lieu, m'y laisser en commentaire les modifications à apporter ?


http://les-anthologies-ephemeres.over-blog.com/article-tricotine-l-un-des-auteurs-des-anthologies-ephemeres-71044968.html

Passe une douce journée.

(navrée pour le copier-coller)

Merci pour ce que tu feras. Bisous tout plein. :)
Répondre
E

Un peu de chaleur se devine et se dessine
Répondre
D

Bonjour Tricôtine,


Un texte mélancolique et vivant à la fois, mais avant tout porteur d'espoir.


Ce tableau t'a inspiré de bien jolis mots.


Bises


Dominique
Répondre
L

Que de triste tendresse dans ton texte ! L'amour de l'enfant pour le père, l'amour de la mère pour l'enfant... Je te le dis, cette maman guérira. La vie doit gagner ! Bises


PS: ton interprétation du tableau me touche infiniment.
Répondre
N


J'opte pour la tendresse plus que pour la tristesse. les interrogations de la maman sont légitimes mais la vie reprend le dessus imperceptiblement.. La petite fille est joyeuse malgré tout. Merci
Mémette Bizzoux (tu vois je ne dors pas: Je m'en doutais )



F

une petite fille qui aime son papa
Répondre
Q

Ton texte est magnifique, Tricôtine.


Je suis émue aux larmes avec sa chute à laquelle je ne m'attendais pas.


Merci pour ce moment partagé.
Bisous et douce soirée.
Répondre
N


J'ose croire à la force de la sérénité après de lourdes épreuves pour  pouvoir se reconstruire .... j'ai failli l'appeler Marguerite ... Tant de questions auxquelles chacun doit trouver ses
 propres réponses. Merci à toi j'ai aimé apporter cette  lumière finale comme une évidence  qu'il faut savoir reconnaître .Gros bizzoux Quichottine 



M

Coucou Pascale !!
Je viens de lire les commentaires.. et c'est vrai que ton histoire est un peu triste.. mais ce tableau n'a rien de jouissif.. tristounet de chez Tristounet..
Ton rendu est formidable, plein d'espoir.. d'amour et de désirs de voir grandir l'enfant !
Je t'envoie un doux bisou... bonne soirée
Répondre
N


J'Ai éprouvé un calme infini à observer cette toile, la fillette est tellement bien représentée dans l'abandon à la lecture. La sérénité n'est pas triste elles vont de l'avant et le passé est nié
dans ce qu'il a pu apporter comme blessures. Ce côté contemplatif fait aussi partie de mon caractère même si vous n'y êtes pas habitués! Un grand plaisir que ce défi tant à écrire qu''à lire.Gros
bizzoux



B

Coucou Tricôtine,


le rideau s'ouvre, dévoilant un coin de la toile, un instant de vie, de doute et d'espoir, de crainte, c'est un peu triste, émouvant à en faire craquer le vernis de mon fragile néon


Gros bisous capt'aine croqueuse
Répondre
N


Coucou Amiral ! Je ne le sentais pas triste pourtant ! Plutôt un espoir, une lueur éclairant la vie autrement et la sérénité qui viendra reconstruire ! Désolée si j'ai chaviré ton néon, j'ai aimé
cette toile avec un peu de recul par sa sobriété et l'attitude de la fillette . Merci de nous avoir offert ce grand angle les participations sont tellement différentes ! Gros bizzoux avec le
sourire



M

un peu triste  mais  décrit avec l'espoir au bout alros  ! bravo ! bises
Répondre
N

Tout en demi-mélancolie.
Répondre
J

Coucou Amirâle d'active Tricôtine ! un bien récit empreint de tristesse et d'espoir malgré tout. J'aime beaucoup. Et pour ceux que tu évoques qui sont dans cette attente, j'espère que la vie sera
la plus forte.


bises et bel été
Répondre
N


Merci Jeanne! Les soutenir sans se détourner, accompagner sans tabou par les mots  cela peut rendre solide peu à peu , je le crois! Bizzoux et bonne nuit 



C

Ici, la toile devient musique. Un autre déchiffrement !
Répondre
E

 une scene touchante ...l'amiral va avoir de quoi choisir comme approche pour ce tableau..


bises
Répondre
N


L'Amiral nous a offert un beau défi et nous a honoré de sa présence ... voilà une super fête de la coquille ! Merci pour ta suggestion lumineuse Gros bizzoux MISS !



M

L'espoir est là! Le rideau s'ouvre sur un bain de lumière.


Joli texte grave. Bonne journée et bel été Tricôtinôlait, bisous sincères.
Répondre
N


Oui l'espoir et la sérénité un bon cocktail pour l'avenir . Merci Marie Bon été à vous deux (ça va passer très vite) Bizzoux



J

Je suis certaine que cette enfant souffrant d'un mal qui la mine guérira... Chez les Croqueurs rien d'impossible, bon lundi Pascale, bizzzzzzzz JB
Répondre
N


J'ai légèrement modifié , le turban de la maman évoquait sa maladie , aussi j'ai ajouté quelques détails, ce elle effectivement pouvait faire penser que c'était la fillette... Gros bizzoux Jill
merci ton commentaire m'a permis d'affiner le trait! 



L

  Bonjour Captain. Néon a brillé de son plus tendre éclairage sur ce tableau, une belle tranche de vie, dure mais
pleine d'espoir et j'y crois. Bravo pour cette nouvelle qui donne à la toile du rayonnement et de la profondeur. Gros bizzzouxxxxx, Tricotinôtablo.
Répondre
F

Un beau texte  un rien tristounet mais plein d'espoir aussi! Ce tableau n'est aps très gai; j'ai eu du mal  ! Bises
Répondre
N


Coucou Fanfan ! nous avons eu une très belle palette d'interprétations ce n'était pas évident mais tellement enrichissant . Tu avais du mal physique ça n'aide pas vraiment! Gros bizzzoux