Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 06:00

 Le défi de Tricotine

 COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS

grenier.jpg

 

"Le grenier mansardé"

 

La rambarde de bois rugueuse de l'échelle style "meunier" qui y mène, tremble sous l'effet de ma main. 

C'était notre quartier général de filles t'en souviens tu Lalie ? Papa nous avait dit "si vous le nettoyez vous pourrez y camper". Pas encore rénové, à cette époque, les trous dans le plancher, les toiles d'araignées, les souris ne nous avaient pas rebutées! Nous en avions fait notre tour d'ivoire, nos lits à baldaquins confectionnés avec de vieux rideaux punaisés sur les poutres,  nous jouïons les princesses au grenier dormant ...ne dormions pas ! Nous avions toujours une nouvelle chose à nous dire...Nous inventions nos vies dans ce donjon où les princes charmants viendraient nous délivrer. 

Je connais ses entrailles dans les moindres recoins, là sous la tuile qui commence à chauffer au soleil printanier, il y a l'histoire de ma vie antérieure, l'histoire des mes vies intérieures, des morceaux de mon existence dont j'ai voulu conserver l'image, à travers des babioles insignifiantes, de peu de valeur.

Surtout ne rien toucher en mon absence... ne rien emprunter sans m'en parler.. jusqu'à cet ours en peluche borgne qui baisse la tête comme endormi par la chaleur.

Je pourrais m'avancer les yeux fermés sans craindre la moindre bosse, je connais la hauteur des poutres,  il suffit de se voûter légèrement.. A droite il y a la petite fenêtre qui donne sur le jardin;

J'ouvrirai d'un coup sec le vieux volet, il ne grincera pas !

Le soleil s'engouffrera arrosant la poussière de son jet lumineux, inondant mes narines des senteurs de Glycine, une abeille éblouie cherchera la sortie, le grenier au printemps , un bonheur sans pareil!

j' avance de trois pas, toujours les yeux clos,  la malle de marine de grand père est là, immuable, attendant patiemment qu'un jour on la "descende".. ma malle aux trésors qui ne renferme plus que les confessions  d'une adolescente sur un journal intime, perdu dans des photos de classe jaunies, et des correspondances anglophones de mon autre époque.

La progression vers le fond du grenier est plus oppressante,  je vais paupières fermées, la luminosité ne se perçoit plus, je sens que l'air est moins léger, l'unique fenêtre ne ventile pas aussi loin, la résine du lambris échaudé semble vouloir pleurer en larmes odorantes.

 

Ils sont ici au pied de la poutre maîtresse, il suffit que je me baisse un peu, une boite à chaussures fanée leur sert d'écrin : mes patins à roulettes aux lanières de cuir! ils sont là ! bien là! loin des fistons.. trop loin pour qu'ils osent s'aventurer à les essayer.

Le mur de pierre est juste quelques dizaines de centimètres plus loin, l'armoire y est seule à cet endroit,  droite comme un garde , l'unique espace où elle et moi pouvons être debout; à l'intérieur la machine à écrire mécanique " une royale", trônant parmi les affaires de plein air que l'on sortira cet été!

 

J'y passerais des heures, lovée dans cet antre chaleureux, en oublierais de boire et de manger, j'y serais ermite, sage, mon âme y vagabonde... c'est une invitation à la contemplation, la méditation, point besoin de cours de relaxation. Le grenier, c'est le comble! Un paradoxe, on vide la maison et on comble le grenier qui à son tour vous comble avec les souvenirs, j'y retrouve mes morts, mais aussi la vie à travers ces objets , les pans du passé.Ce mouvement perpétuel de sac et de ressac, module les battements de mon coeur , mon rythme cardiaque est entre parenthèses.

 

Je dois faire demi tour, le temps passe vite dans ma mansarde...

   

A la sortie je donnerai un petit tour de clé à la bouteille musicale de grand mère Marie, juste pour verifier qu'elle fonctionne,  ma visite sera terminée sur un petit air de menuet, je reviendrai avant l'été c'est sûr, chercher le matériel pour les jeunes qui voudront camper... à moins qu'ils n'investissent à leur tour le grenier ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

I


Très beau récit et comme toi je trouve ce lieu parfait pour la méditation.


Pour les patins à roulettes, j'ai tout à fait visualisé, on avait sûrement les mêmes..:) N'empêche qu'on se cassait moins la figure qu'avec les In line d'aujourd'hui.


:)



Répondre
C


moi aussi j'ai eu une pièce mansardée pour jouer je l'avais oubliée ! tu m'y a de nouveau transportée par contre je n'ai plus mes patins à roulettes grrrrr!!!!



Répondre
P


si tu viens les chercher, je te les prête !!  bizzoux



M


Quel grenier! Une lecture magique et si agréable qu'on s'y attarderait avec bonheur!



Répondre
P


merci Mona , il est ouvert tu peux revenir quand tu veux !!! hihi!!



J


Mais non tu n'avais pas parlé de danseuse seulement de la bouyteille musicale mais il y en avait une chez nous et ton évocation a fait ressurgir une image et un air bien nets



Répondre
P


hihi!!! alors j'ai la même !!! elle fonctionne la petite danseuse dans la bouteille avec son tutu en velours rouge !!



N


Tu m'as entraînée dans ton grenier,


J'y ai rêvé de petites filles complices,


J'ai été éblouie par un rai de soleil,


J'ai senti la glycine et entendu l'abeille,


J'étais bien.


Merci à toi pour toute ces richesses.



Répondre
P


Merci Noune, tu étais bien hier.... et aujourd'hui tout est chamboulé !!! je n'avais pas vu qu'OB avait fait nouveautés , je découvre de bons outils pour la communauté !! bonne soirée j'espère
que ton aquarium se manipule mieux ce soir !!!



A


 la porte est restée ouverte alors je suis entrée dans ton grenier captaine "tricôtine"


 il est rempli de belleschoses ce grenier et il est plein d'émotions du temps passé


 


 ce fut une belle journée de lecture grâce à toi


 je dois reconnaitre que c'est plus tentant d'aller lire les autres quand on publie le même jour alors je te dis que c'était une bonne idée!!! bisous à toi mon captaine"tricôtine" de la
grandmère des côtes d'armor



Répondre
P


Merci Amtealty !!  le grenier c'est ma seconde peau ... à fleur de souvenirs


pour la publication en fait c'est la formule de Bigornette que je trouve pas mal: le m^me jour, on ne se perd pas en détours !!


bizzoux Néon clignote ...



J


Une bien jolie remontée dans le temps... et je termine avec un air de menuet dans la tête et la danseuse qui me donne le tourni.
Merci de cette bonne idée que d'émotions dans ces greniers chaleureux



Répondre
P


ai je parlé d'une danseuse ???  je l'ai tellement bien décrite ??? ou je me perds le Néon ..; j'irai voir ça demain, effectivement il y a une danseuse dans la bouteille !! Merci jeanne je
crois que je fatigue je ne me souviens plus de ce que j'ai écrit !!



A


Ravie de découvrir un petit recoin personnel. Je me souviens aussi avoir investi le grenier de ma grand-mère régulièrement avec ma cousine après les fêtes familiales.


Que de souvenirs, je n'avais pas pensé à écrire sur ce grenier là. J'ai imaginé celui que j'ai écrit alors que j'en avais un plein de souvenir.



Répondre
P


tu es la seule à avoir fait un grenier de l'avenir !!! c'est encore plus magique !!! mais ne rêve pas trop vite de voir ton fils grandir ... après tu devras retrouver le souvenir de lui
petit, ça va très très vite Aurore !!! profite !



O


J'en suis toute chose de lire cette histoire, c'est comme en vrai.


J'y retournerais bien faire une sièste avec ton nounours, dans ta tour d'ivoire; je refermerai le volet doucement, promis.


Bisou doux Tricotine.


odine



Répondre
P


hihi!! Odine c'est en vrai , quelques petits aménagements pour le défi, mais il existe encore ce grenier tout rénové chez mes parents !!! viens faire un tour, je te prête mon ours.... il est un
peu rapeux, mais il est là !!! bonne nuit belle !!!



L


Toute une aventure avec toi, l'expédition au grenier, Pascale. Le coin sombre où ne se risquent pas les enfants, l'odeur de glycine par la lucarne et tes cinq objets. Maintenant que tu nous y a
fait goûter, nous nous retirons sur la pointe des pieds pour te laisser méditer. Nos souvenirs respectifs se mélangent un peu, c'est tant mieux ! Je viens de me rappeler le vieux moulin à musique
rouillé, qui fait toujours sa musique et qui est toujours à l'entrée de mon grenier ! Merci pour l'émotion, bises du soir !



Répondre
P


le grenier n'est il pas l'aventure avec un grand A pour les petits ??  moi je l'ai toujours ressenti comme ça !! alors je m'autorise le fruit défendu à l'âge adulte , une belle revanche !!
bonne nuit, fais sonner ton moulin tu vas bien dormir



H


Un grenier d'enfance, entre gaieté et nostalgie, tout éclaboussé de lumière et de poussière de soleil..
Pouvoir y retourner est précieux.


Merveilleux souvenir


Bisous Pascale



Répondre
P


le tien m'a plu, assez mystérieux! par contre  je n'ai jamais eu de frayeurs en ce qui me concerne , les objets y étaient tellement magiques et chaleureux dans les greniers
familiaux!  bonne nuit  



F


Merveilleux souvenirs enfouis dans le vieux grenier...


 j'avais programmé mon article plus tard que 8 heures; débordée avec mon stage; et il a disparu! Je viens de le remettre.


bises


 



Répondre
P


Tu as bien fait de remettre ton article, ce matin j'ai jeté un oeil, tout était en vrac sur la communauté, mais ce soir je pense n'avoir oublié personne !!



L


Bonsoir Pascalinette


C'est tendre et drôle ! J'ai adoré le grenier c'est le comble... du grand art !


Beaucoup de très jolies images que tu as su nous décrire !


Bravo à toi ! Bonne soirée, bisous, Lyly


 



Répondre
P


hihi!! bah oui c'est le comble des combles!!!



L


Un grenier bien rempli où on se laisse porter dans tes souvenirs de petite fille !


Une belle page qui révèle bien plus, que quelques bribes dans un grenier mais le reflet de l'insouciance de l'enfance en toute complicité, le rêve ... j'aurais bien aimé jouer aussi avec toi à la
princesse,


bisous Pascalou



Répondre
P


On jouera Lina.... à la princesse à Paris !!! promis !!! bizzoux de nuit



R


Bonsoir Pascale


Quel bonheur d'avoir un grenier plein de trésors et de souvenirs comme le tien!


Amicalement



Répondre
P


Merci HENRI, il doit y avoir des enfants qui ont des souvenirs caussenards à propos de table d'orientation, je me trompe ??? hihi



G


J'ajoute une maille au fil de mes pensées pour te souhaiter une belle soirée à bientôt amitiés.



Répondre
K


Belle histoire de grenier d'enfance!!!!!je me suis sentie bien dans cette visite virtuelle!!!!!!bizzzzzzzzzzzz,Christiane



Répondre
H


Quels lumineux souvenirs...


Ton avant-dernier § m'a soufflée. Une vraie magicienne, qui sait si bien faire glisser les mots pour les rendre plus légers...


Bisouxxxx!



Répondre
P


je ne sais plus quel est l'avant dernier § j'en ai lu tant ce soir !! je relirai le mien plus tard, là je démissionne !! hihi j'attends le prochain défi pour sortir de ma couette !!  bizzoux



N


un bond en arrière vers l'enfance en compagnie de zizine bien sur !


après avoir grimpé à l'échelle derrière toi, j'ai eu un instant l'impression de découvrir avec toi, les patins à roulettes aux lanières de cuir, la vieille armoire enfermant tous les trésors de
petites filles et le nounours bien sur :)


avoir le droit de se faire une cabane pour refaire le monde ! quel merveilleux présent ! un joli monde secret ou les souvenirs ressurgissent en pagaille :)


je t'embrasse ma pascaline, merci pour l'évasion


 



Répondre
P


Merci Nat ...; oui zizine fait partie de tout cela et bien plus encore.... ma Lalie au coeur d'or! mon âme câline, ma
soeur, je pense à elle sans cesse , j'ai hâte de la voir, elle me manque avec toutes ces distances !! je l'ai un peu écrit pour elle le grenier tu sais !! merci Nat au grand coeur, je t'ai vue
avec de bien drôles de choses dans les baskets.... tu m'approcheras quand tu sentiras bon la savonnette !!! hihi bonne nuit, je décon...necte



J


Chacun son grenier, chacun ses souvenirs, le tien me comble...


J'adore le paragraphe " J'y passerai des heures...parenthèses" , un vrai morceau de littérature !


Bonne journée



Répondre
P


oh venant de Vous sieur JP, je vais m'en voir pousser des plumes !!! hihi!!



P


Souvenirs souvenirs... si tu remontes je te suis .... Bonne Journée et SEmaine Bises



Répondre
P


quand tu veux !!! sauf ce soir, suis flapi !!! bizz



L


De jolies trouvailles dans ce tricot de "vie antérieure et vies intérieures" !



Répondre
P


Merci Lilie  les tricots c'est souvent une longue histoire de mailles !!



P


Quel beau grenier que voilà et quelle bonne idée que ce défi qui nous a fait plonger dans les souvenirs. Bravo et merci ! Bonne journée. Bises. Anne



Répondre
P


il y a eu du monde sur le défi, de bien beaux modèles de grenier différents !! je me suis régalée à les lire autant qu'à écrire le mien !!! on va rêver ce soir !!! bonne nuit je suis enfin de
retour dans ma bulle, mais la couette crie elle s'ennuie!!



D


Pascale c'est avec plaisir que j'ai monté avec toi, les marches menant à ton
"Grenier", qu'avec toi, un peu sans gêne et je te prie de m en 'excuser j'ai promené mes regards sur tous tes souvenirs.Sur ces lits à baldaquins,les bouteilles anciennes, vu tes patins
à roulettes et écouté le petit air de Menuet cher à ta grand mère.


Merci pour le voyage (Capitaine)


Bises


Dominique


 



Répondre
P


Si j'avais pu enregistrer la musique de la bouteille, vous faire écouter le "son" de grand mère ... çaurait été parfait ... Néon s'y emploiera mais ce soir on va jeter l'éponge après la
dernière lettre de remerciement !!



B


Une maille à l'endroit


Une malle à l'envers


Les souvenirs tricotinent


Les néons s'illuminent


Enchantent nos esprits


Premier défi réussi


Merci Amiral Néon


De nous livrer tes émotions


Je retourne lire


chez tes moussaillons


Leurs souvenirs en délire


Gros bisous et désolé d'avoir "emprunté" ton grenier, j'étais un peu fatigué



Répondre
P


j'ai vu que tu avais emprunté mon grenier .... il t'est ouvert avec plaisir pour t'y reposer , je te prête mes parenthèses !!  bizzoux dans ton beau grenier



Q


Dis, si je viens un jour, tu me prêteras ta machine à écrire ?


Oh pas longtemps, juste le temps d'écrire en lettres invisibles ce qu'il y aurait eu dans mon grenier.


 


Superbe ce défi chez toi !


Bisous du matin.



Répondre
P


ah ça pour écrire en lettres invisibles tu seras servie, le ruban est sec comme un coup de branche de Quichottinier !!! hihi



E


Tricotine a dit : du vécu ou de l'imaginaire ! raconté de cette façon ce ne peut etre que du vécu...que j'ai adoré, que d'émotion dans ses souvenirs...


gros bisous


P.S l 'idée de demander la parution le meme jour à la meme heure, je trouve ça super lorsqu'on veut visiter les blogs, merci de nous faciliter les découvertes.



Répondre
P


oui Eglantine il y a du vécu, mais j'ai mixé ....à la maison je n'ai pas de grenier, tout est de plain pied !!  et parfois les pieds dans l'eau hihi!!


concernant le PS, je trouve cela plus facile pour se lire mutullement effectivement on commence par un bout et on termine de l'autre, je me facilite la tâche pas folle la guêpe  !!



J


Mailles à l'envers, retour dans le passé !  Tjs proche... Suffit de monter dans ce paradis des amours défuntes, bannies de notre présent, pour retrouver toute l'émotion d'une enfance, d'une
adolescence, d'un hier riche en histoire de famille... Très beau grenier ! Bon lundi capitaine bien amicalement de jill



Répondre
P


ce seront les mailles à l'endroit dans quelques temps, j'espère on ira chercher des dinosaures pour les petits enfants un jour ???  bonne nuit !!!



A


Nous avons les presque mêmes souvenirs, parfumés et enchanteurs. Et je me suis arrêtée un peu pour rêver après ma lecture, avant de refermer la porte de ton grenier avec ce petit mot.


Bisous nours



Répondre
P


bisous nours donc !!! 



R






Répondre
M


Tu traduits si bien le bonheur d'un grenier d'enfance. Forte d'émotion en te lisant, tes mots et expressions sont si beaux  ! J'en ai "la chair de poule" ! Là encore, nous sommes
privilégiés d'avoir de merveilleux souvenirs, il y a tant d'enfants de par le monde qui n'ont que des souvenirs angoissants de perdre la vie avant de l'avoir vécue. Merci ma Pascaline et bon
courage pour ce lundi qui sera riche en courriers !!!!! Bises.



Répondre
P


la boite mail déborde, mais je suis contente d'avoir lu tous les greniers aussi différents soient-ils , un passage tardif , le bureau, des enm..... , une évasion bénéfique grâce à tous vos mots
!!  ne prends pas froid, la chair de poule ....mouillée on n'en veut pas !! hihi!!



H


Et oui tant de souvenirs se cache dans nos greniers. Un moment d'émotion, un moment d'évasion, et tu en fais un moment de partage.


Gros bisous Pascale.



Répondre
P


Harmonie quand je te disais qu'il me tenait à coeur, il me tient aux tripes !!!  bizzoux



P


Première maille, alors!!!!


suis scotchée, tu écris vraiment bien.


Si tu alignes les chiffres comme les lettres, t'es parfaite!!!!!!!



Répondre
P


hoho!!! trop d'honneur que vous faites ici belle Pascale Perlée !!! je t'aurai bien entrainée sur la voie de l'écriture toi qui aime tant la littérature !!! avec les chiffres le compte doit
tomber juste avec les mots c'est pas aussi simple !! bizzoux !!!



N


je m'étais lancée dans une maille dite anglaise, mais si tu en lâches une tout l'ouvrage est fichu. C'est ce qui m'est arrivé. Le prochain défi sera peut être plus aisé, Bonne journée belle je
t'embrasse



Répondre
P


allez une photo suffira.... mais une à "ta mode" comme on les aime !!! hihi bizzzz