Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 21:55

 Défi n°36 proposé par Zineb  du Mobilhome

communauté CROQUEURS DE MOTS

Ecrire un dialogue de théâtre

(à deux personnages, ou plus si vous voulez)

construit sur ... rien.

Un dialogue de sourds, ou un dialogue absurde, qui n'a ni queue ni tête, et qui ne tiendra que par sa structure.

 

J'espère que vous pardonnerez mon retard....

l'envie de participer était si  forte ! 

de retour au bercail et sur la coquille

 je m'empresse de mettre en ligne 

 

J'avais imaginé mettre en scène deux personnages masculins que je connais puisque je les ai faits :

deux frères , ayant les mêmes parents,  le même métier et pourtant si différents...

discutant au cours d'une promenade dans les rues de Bordeaux

(dialogue inspiré par leurs réactions courantes réciproques)

 

Une automobile rouge de marque F.  flambant neuve déboule sur les quais 

et s'arrête au feu rouge devant nos deux protagonistes

 

ferr.jpg

 source image :www.fotosearch.fr

 

K: Regarde Y ! Ce bolide !

Y: Ouais , ça c'est de la bombe !

K: j'voudrais bien être au volant

Y: ça me dirait bien de faire fonctionner le klaxon .. pouêt pouêt

K: Je me demande à combien de tours ça peut monter

Y: Bô... A vue d'oeil ça me donne déjà  le tournis

K: Ce pot, c'est cathalytique tu crois ?

Y: J'sais pas mais c'est du popotin bien usiné

K: La carroserie mazette c'est top

Y: Tu l'as dit bouffi, si c'est pas du rouge chaperon Tex Avery, je me coupe la langue!

K: Volant cuir, siège bacquet, décapotable ...

Y: Décapotable tout de suiiiite...

     à consommer sans modération !

     et les airs bags mamamiia !

K: Le rêve !

Y: Le rêve !

K: ça doit couter une fortune!

Y: penses- tu !

K: La banque elle me suit pas sur ce coup là

Y: La banque ? mais je vais pas voir le banquier pour un petit lot comme ça !

K: Môssieur croit qu'il peut claquer des doigts et hop  ?

Y: Me dis pas que j'suis pas cap tu sais comment ça se passe !

     Hey hey !! mademoiselle..... vous habitez chez vos parents ?

K: Mais qu'il est c... ! je parlais de la " F"

Y: Ah bon ? moi je regardais la minette avec la ptite mini mini  robe rouge !

K: T'es incorrigible toujours prêt à draguer !

Y: T'es incorrigible jamais prêt à draguer, toujours tes bagnoles !

 

(Petit florilège de pensées ô combien masculines servies régulièrement à la table  Tricôtinesque)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E


et alors tu en as fait cadeau auquel ???



Répondre
P


 modèle réduit ... je peux !! largement chacun une !



F


tu as bien fait de le publier (moi je suis en retaard dans mes lectures de ce défi)


Bon retour sur la coquille



Répondre
P


Bonjour Fransua , j'ai demandé au captain pour publier, pas de réponse alors j'ai considéré que c'était un consentement !! hihi!! la reprise se fera doucement pour tous , il y a des choses à
faire partout quand on rentre !! prends ton temps c'est important ! bizzz



C


et oui voiture et femelles quoi ! j'ai lu au bureau et ce soir j'ai un peu le cerveau en compote



Répondre
P


les garçons c'est ça sans oublier le beefsteak !!!  ! j'espère que ton néon se remet pendant ce week end Cathy !
bizzz



R


Bonsoir Tricotinette


Proche de la réalité le dialogue des deux frères devant une belle carrosserie


Amicalement



Répondre
P


Bonsoir Henri, mes deux gorilles sont des adorateurs de carrosseries de toutes sortes !!!   Amitiés



L


 Coucou Tricôtine ! C'était la romancière Jane Austen qui ne mettait jamais en scène deux hommes seuls, ou un groupe
d'hommes, car elle disait ignorer ce qu'ils pouvaient se dire entre eux ... Mais c'était il y a deux siècles !


En plus, si c'est toi qui les as faits, ces deux lascars, tu dois bien les connaître !


Je te soupçonne quand même d'y avoir mis du tien aussi dans ce dialogue, certaines répliques me font encore rire, comme l'histoire du pot catalytique !


Bizzz !



Répondre
P


non non  Lénaïg, je n'ai pas forcé le trait, je crois même être en deçà de ce qu'ils peuvent servir en jeux de môts comparateurs moteurs cylindrées et féminité !!  il faut les entendre ...ça vrombit de tous les côtés  j'ai droit au duo comique tous les week ends !  bizzzoux



J


Un vrai dialogue de sourds en effet et pas si rare que cela entre deux frères !
Cela doit être vivant à la table familiale !
bises et bonne reprise du tricotin et du reste



Répondre
P


En effet Jeanne, chez nous ça vrombit fermement sur le sujet ! c'est un peu "les frères ennemis" qui s'aiment et
l'humour est là, le spectacle permanent quand ils sont là les week ends !! merci pour tes encouragements de reprise, ça va pas tarder , le temps passe bien vite en vacances !



H


Ah ces hommes, voiture ou nana, iln'y a que ça les intéresse !!!!


Bon c'est mieux quand même si il en parle en même temp.


Cataliptique mon pot ????? Ma main sur la goule oui !!!!


 


Gros bisous Pascale



Répondre
P


 Harmonie! oui ils pensent sans rougir ces fripons c'est de leur âge


 !! mdr "la main sur la goule " ... bizzoux Harmonie merci pour ton petit tour en voiture ici



K


Comme toujours, superbe histoire et ...............oh combien vrai!!!!!!!bises,Christiane



Répondre
O


Il ne faut pas s'étonner de cette différence, l'abus du tricot y est sans doute pour beaucoup : une maille à l'endroit, une maille à l'envers ... mais tous les deux sont attirés par le rouge,
attention, à consommer ave modération.



Répondre
P


Tu as probalement raison , ça va que je n'ai pas souvent détricoté sinon j'aurais fait des demi portions ?   merci
Olivier tes coms sont toujours subtils et savoureux !



S


Allo Pascale!!! Ça me fair penser à cette toune de gars par Stephen Faulkner
"Si j'avais un char, ça changerait ma vi-e
J'irais m' promener su' l' bord d' la Gaspésie
Si j'avais un char, ça changerait ma vie
J'aurais l' nez dehors et toi aussi ma jolie"


Tourlou!!!!!  Bisous



Répondre
P


hoho !!! je ne connaissais pas cette chanson !  merci Snow je ris !! big bizzz



A


Dialogue bien tricoté et pour l'accompagner je suggère la chanson : "je t'attendrai à la porte du garage et tu viendras dans ta superbe auto, il fera nuit, mais avec l'éclairage, on pourra
voir..." ce que l'on veut après tout par exemple : le petit chaperon rouge !  Bises



Répondre
P


Une pâle version de la réalité ! mais j'avais vraiment envie de les mettre en scène ces deux loustics !! ils ne se sont m^^me pas offusqués   "normal "! ils doivent rêver en rouge chaque nuit . bizzoux Adamante