Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 06:00

 

  Défi N°55

communauté CROQUEURS DE MOTS

 

Vous êtes plongé(e)

dans l'obscurité la plus complète

A vos plumes, A vos néons 

Ayez bon pied, bon oeil...

  Ecrivez.... à tâtons ...

 

laissez libre cours à votre imagination

toutes formes d'écriture acceptées


neon-Eureka.jpg

 

A tâtons.. à se cogner la tête contre les murs de la bulle plutôt ! Néon t'es oooooù ? Oooù y es tu ? Ah celui là, pas vu pas pris ! ni vu ni connu j'tembrouille il s'est carapaté pour de bon profitant de l'obscurité règnante ici présente ! Bon bah on va devoir y aller à tâtons plutôt qu'à bâtons rompus, cette obscurité à se rompre le cou dans une glissade pas vraiment anticipée ça va pas être bien étincelant... Alors mettons nos idées au clair, y a plus de jus qu'il a dit le néonique absent, donc les plombs ont sauté ou c'est une panne générale ! Avec ça j'suis bien avancée d'au moins.. deux pas ? Nuit d'encre de chine, nuit d'amooour.. c'est pas que j'aie véritablement peur du noir, mais sans ma pile automatique faut que je sorte un peu les zyeux de la tête pour rassembler mes lumières, alors chanter ça fait moins tremblottant des dents... La coquille est complètement silencieuse, pas une âme qui vive, ils sont tous recroquevillés dans leur cabine respective attendant que le lux soit ... comme moi ! On va pas se laisser em... bêter par un tout petit trou sombre en plein mois de Mai des fois , des foies , des brrrr, j'ai les foies...

J'avoue ! j'avoue ! ...mon dieu.. Eclairez moi !

Saint EDF bénissez notre coquille de vos meilleurs auspices, j'ai charge d'âmes et de môts à croquer , comment voulez vous qu'on écrive... A tâtons ?

Comment ?

"A espace T espace A espace T...." ?

Non mais faudrait voir à pas vous moquer du contribuable, du client qui paie ses factures en temps en heure au prix du kilowatt-heure ça fait des sommes que je sache!

A tâtons A tâtons... je sais l'écrire les yeux fermés !

Quelle perte d'énergie quand il s'agit de réclamer, pff ça me met en fusion , rit, en furie. je perds tous mes repères avec leurs histoires , je ne sais même plus où j'en étais , suis complètement éteinte ... Néon ...reviens viiiite ! J'ai besoin de tes lumières !

(quelques heures plus tard... après avoir consulté Kéké la bricole..électricien de métier)

Néon parti = plus d'énergie= plus d'imagination

retournons le problème

trouver l'imagination = exciter le néon à plein tube

Néon excité = lumière au vélux !

Eurékà on a trouvé !!

 

@TricôtinéKéké

 

 

Plus sérieusement : " Black out et Black Néon "

 

27 Décembre 1999...La tempête fait rage sur nos rivages, des éclairs déchirent le ciel de leurs arcs électriques. Assis confortablement dans le canapé du salon tous feux éteints afin d'en apprécier la saveur naturelle, nos yeux s'ébaubissent devant la beauté du spectacle. La violence du vent emporte avec elle les cables électriques du poteau voisin dans un fou balancement, ils se touchent, coup de foudre en étincelles deux cables s'amourachent et lâchent prise.

 

Nous étions dans l'obscurité la plus complète avant, alors après, cela ne changera pas grand chose... Erreur et damnation ! Plus de télévision (pas grave), plus de chauffage bien que la chaudière fonctionne au gaz (mais savez vous que le brûleur s'enclanche à l'électricitééééé, tout comme le thermostat... c'est un constat ), partons au lit il n'y a rien de mieux à faire. Quelques bougies distribuées dans les chambres tiendront lieu d'éclairage de fortune, nous sommes fortunés en bougie de quoi tenir un "cierge". Habitués à ces coupures fréquentes par jours de gros temps, nous n'en prenons ombrage, demain il fera jour... Sortie de mon sommeil par les aboiements du chien, je subodore (vous remarquerez que l'obscurité met les autres sens en éveil) donc mon odorat m'indique qu' il se passe quelque chose d'anormal, je sors du lit d'un pas énergique, cherche les allumettes et le bougeoir, posés à même le sol.

Floc, Floc font mes orteils sur le carrelage... humide.... ?? J'ai probablement renversé ma bouteille (d'eau ) en allant me coucher... Je tâte le sol à la recherche d'une allumette salvatrice...introuvable..

Malheur !: trempée comme une soupe, la boite se dégondole sur le flot du carrelage, laissant partir à la dérive ses buchettes, un boat people laissant échapper sa cargaison dans l'amertume d'une nuit d'hiver.

Amertume d'une nuit d'hiver... oui , les pieds dans l'eau je me sens un roseau pousser au fond du coeur transperçant de sa flêche mes quelques amarres terriennes, plus j'avance plus je trouve que ma bouteille d'eau n'avait pas été bûe jusqu'à la lie, elle s'était déversée...autour du lit, du couloir, de la cuisine, du salon, de la maison toute entière! Nous avions touché le fond , la maison avait coulé sous la vase d'une marée basse ordinaire un soir de tempête glaciaire.

 

A tâtons, oserai-je dire à pattons pataugeant dans la vase, trouver des bottes serait plus adéquat pour continuer la promenade, au libre cours de la rivière sur le carrelage et de mes pensées envasées, un soir de plein mer , un soir de plein hiver. Black out et Black...Néon (clic), un plomb dans l'éolienne de secours....La thalassothérapie servie à domicile, le bain de boue debout les pieds nus au saut du lit, n'a pas les bienfaits de la luminothérapie en période hivernale, c'est hallucinogène, ça nous fiche des ampoules sur la chair...des pieds jusqu'à la tête. Près de trois lustres plus tard, nous avons toujours besoin de ces moulins à vent enfantins multicolores, rechargeurs de Néon en étincelles vives . Enfouir ces lignes à haute tension sous des couches moelleuses, un jour peut-être, parvenir à court-circuiter cette sensation d'hydrocution ...

 

Depuis ce black flop , flip, flac, flaque, flasque, les allumettes sont bien au sec...dans les bottes qui dorment près du lit, tapies sur le carrelage sans tapis, bien au chaud.. Ah! que ne ferait on pas pour ces petites choses bêtes là! 

 

@Tricôtinôblackflash

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Jeux d'écriture
commenter cet article

commentaires

Suzâme 01/06/2011 17:15



Alors Tricôtine, je suis époustoufflée par ton inventivité. Tu es une lumière sans courant spécifique, définitif. Elle surgit et fuse avec tout ce qu'elle rencontre. Je suis l'ampoule témoin qui
avoue avoir mal supporté le noir. Ton écriture est délirante comme j'aime. A bientôt. Suzâme



MARIE de Cabardouche- 27/05/2011 18:07



De bien jolis mots poétiques et dynamiques pour une situation des plus inconfortables et pas rassurantes...



Pascale la tricotineuse 30/05/2011 23:37



pas de tristesse malgré le stress ... on croise les doigts pour que ce soit la dernière boite  d'allumettes mouillée



Quichottine 24/05/2011 02:05



Bien reçu... (Navrée, suis en retard dans mon courrier, moi, et ça ne va pas s'arranger.)


 


Merci tout plein pour ton accusé de réception. T'embrasse fort.



Pascale la tricotineuse 26/05/2011 23:33



pas de souci, je ne voulais pas te laisser seulement un com !! , j'attaque la Don Quichottinerie en bleu..  c'est
ton tour , Gros bizzzoux



Mimi des Plaisirs 19/05/2011 15:34



Je viens bien en retard, mais tu ne m'en voudras pas?
Quelle plume! que d'étincelles dans ce noir que tu as crée ou qui t'a été imposé!
Des minutes de lecture offertes à tes moussaillons...Merci Tricôtine, toi qui sais nous entortiller dans tes histoires!



Alba 19/05/2011 00:34



nuit d'horreur, je me souviens... je n'y ai pas pensé pour le défi, mais cette nuit froide (même problème de chaudière) a duré une semaine !


 



Hauteclaire 19/05/2011 00:29



Bonsoir Pascale,


un sacré souvenir que celui-là, et je veux bien comprendre que tu l'ai encore bien présent en mémoire, et que le Néon ait du mal les nuits de panne.


Les écrits pour exorciser ... nous en parlions directement il y a quelques temps, le blog est un exercice souvent salvateur, et une très belle réussite en ce qui concerne ton texte !


Un grand bravo ... et des bises






Féline 17/05/2011 21:13



je suis admirative de ton aisance à tricoter avec les mots, j'apprécie beaucoup tes pelotes parsemées d'humour, de fantaisie et d'une belle sensibilité, déroulées au gré des divers thèmes
partagés... merci!



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:04



Merci Féline... La Tricôtine est bavarde même sans lumière... je ris en écrivant cela, je cause toute seule souvent !! à
moins que ce ne soit néon ??? je vous ai plongés dans l'obscurité, je ne pensais pas extraire le second texte , et puis il a glissé et est tombé j'avais pas vu la marche



pimprenelle - entrebrumetsoleil 17/05/2011 16:25



Depuis hier, je n'y comprends plus rien (remarque, c'est l'habitude). Mais pourquoi les articles, les commentaires, tout me revient en double. Ton article, je l'ai eu et je ne vois pas ma
réponse dans les commentaires (les lunettes ne me semblent pourtant pas si sales).


Tu vois, de la manière dont tu racontes ce gros truc qui vous est tombé dessus, c'est vraiment du conte urbain. Qu'est-ce que c'est bien raconté. Sais-tu que c'est ce que les gens veulent
entendre parce que avec du dramatique tu les fais rire.



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:21



hier soir tout était en vrac à partir de 23h00, j'ai abondonné ... j'ai eu peur d'avoir encore fait une mauvaise manip et bloqué OB avec ma panne d'électricité !! . J'ai eu besoin de sortir cette histoire de ma tête qui me ronge depuis plus de 10 ans, mais je n'aime pas pleurer  ni faire
pleurer sur mon sort , ce blog est fait pour me remonter le moral alors si je ne ris pas la première il ne sert à rien !!  Merci pour tes mots Pimprenelle , je découvre mes talents de
conteuse urbaine , c'est par pour autant que je souhaite d'autres catas !! ça va comme ça !! bonne soirée bizzzoux au
B.....ia !!



Nounedeb 17/05/2011 15:32



Si je puis me permettre, il eut été dommage que cette tempête n'eût pas lieu, que tu ne fûs pas inondée d'épaisse vase, et donc que tu n'écrivîs pas ce texte mémorable.


J'ai mis des ^. Ca fait joli. Je ne suis pas sûre du tout qu'il les fallût.


A la prochaine - rencontre, pas tempête! Grosses bises.



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:25



les mots sont enfins sortis de dessous le lit...de la rivière en crue ... qui l'eût crû !! merci Noune j'ai vidé ma
bouteille lourde pour de bon, vais je voguer plus légère à présent ?? nous verrons !! je t'embrasse force 15 !!


ps: comment vont tes petits nénus et poissons , font - ils bon ménage ?



YC01 17/05/2011 09:29



Chapeau bas pour ton texte Tricotine...J'adhère...Passionnant de te lire... Concernant tes créations tricots broderies, si tu as des dictons, proverbes sur
ce sujet ou d'autres que tu apprécies, je me suis lancer un défi de les illustrer dans mon article dont voici le lien si tu veux aller voir http://yc01.over-blog.com/article-proverbes-et-expessions-73334086.html ... Bonne journée à toi...
YC01



Pascale la tricotineuse 22/05/2011 00:20



bonsoir Yc !! je ne connais pas de dictons sur le tricot mais néon peut en inventer y a qu'à demander ... j'essaierai de
passer voir ton article !!!



Lyly 17/05/2011 06:09



Bonjour Pascalinette


Que j'aime ton texte, Néon est à son apothéose


C'est tout plein de jolis jeux de mots, un magnifique tricôtinage


On voit des reportages bien sûr après des inondations mais je ne m'étais


jamais imaginé ces scènes


Je crois que ça doit être bien difficile à oublier


Bravo ma jolie, j'ai adooooréééééééé


Bizoux, Lyly  



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:29



Coucou Lyly... ton com était passé sous la couche de vase... , je ne pensais pas en parler.. et puis c'est parti comme
une illumination, j'espère que cela aura l'effet Kiss cool de l'avoir posé sur la coquille !!! merci pour tes mots ils font du bien, on ne s'imagine pas tant qu'on a pas les pieds dans l'eau,
chez nous c'était une toute  petite petite inondation, je ne supporte toujours pas de voir les images comme les tsunamis ..   je t'embrasse Lyly, suis encore à la bourre



Rose 16/05/2011 22:09



Reviens Néon! J'ai les mêmes à la maison! Disait Tricôtine en montrant sa boîte d'allumettes :-)


L'humour sous haute tension malgré les pannes d'électricité, c'est ce que j'aime chez Tricôtine avec des jeux de mots terribles, à se décrocher
la mâchoire :-)


Quant au texte 2... on vit la scène avec toi... se lever en pleine nuit, les pieds dans l'eau... en plein hiver... brrr... j'en ai froid
dans le dos et aux pieds! Une histoire bien mené et pas qu'en bateau, car j'imagine que c'est du vécu...


Bisousss Tricôtine, défi doublement réussi!



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:43



Oui Rose c'est du vécu par les racines et la plante des pieds , j'en ris ce soir, mais ça a laissé quelques traces, pas seulement sur le carrelage blanc ! tordu mon néon...., il a peur des pannes d'électricité depuis, il se carapate !! merci pour tes mots Rose , ils me font du bien par leur vivacité et leur spontanéïté ... fais voir ta boite d'allumette...si
elle est plus sèche que la mienne !! gros bizzzoux!



Lilie-Norlane 16/05/2011 21:22



Pour le premier texte : tapie dans ma cabine, oui, mais bien occupée !


Pour le deuxième : quelle aventure...



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:32



une aventure au fil de l'eau ... je préfère la coquille qui vogue sans bottes en caoutchouc !!



Elo 16/05/2011 21:12



vous avez du vivre une sacré avnture avec cette tempête ! Marrant les délires obcurs qui précèdent ! Bisous



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:32



Nous avons eu de la chance ,j'imagine l'impact moral pour  ceux qui ont tout perdu dans les tsumanis!   mille
délires obscurs valent mieux !!  gros bizzoux Elo !!



Quichottine 16/05/2011 21:10



Comment veux-tu que je me concentre avec cette petite robe en soie qui me fait sourire ???


 


J'adore !


 


Bon, et puis je suis venue t'apporter une provision d'allumettes et de bougies... au cas où...


 


Entre souvenirs terribles et légèreté, si je gardais cette envie de sautiller dans les flaques... ?


 


Gros bisous tout sucrés...



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:35



, la robe en soie  fait son office de joie au milieu des décombres ... oui sautille dans les flaques.. fais
attention ça éclabousse les socquettes !!! merci pour les allumettes Suédoises ??? bizzoux Quichottine à très bientôt !


(j'espère que tu as reçu mon mail de remerciements B....nia )



Anne Le Sonneur 16/05/2011 20:42



J'entends, j'entends si fort chaque obscurité sur la coquille, celles de mots, celles de maux. Bisous, bisous profonds à toi. Je m'en vais écouter Juliette...



m'annette 16/05/2011 20:25



fameux souvenir que cette nuit-là!


Que de paysages dévastés, que de maisons sinistrées... Drôle d'entrée dans le siècle nouveau!


Bisous secs!



fanfan 16/05/2011 19:27



tu avais beaucoup à dire sur le noir!!On voit que tu es une spécialiste en la matière!


Chez moi, il y a souvent des coupures de courant (neige, orages , vent fort ); j'ai toujours la provision de bougies mais on ne trouve jamais les allumettes !


Le village est sur une pente; alors pas d'inondation comme chez toi!!


 Bisous



harmonie37 16/05/2011 18:16



Juste une étincelle qui s'éteint, nous plongeant dans le néant.


La fée électrique, comme la fée du néon rétablie vite la réalité.


 


Gros bisous Pascale



ADAMANTE 16/05/2011 15:40



C'est trop ! quelle aventure, un long moment de repos bien au sec pour se remettre est désormais nécessaire. Bises Dame Pascale. Ton thème est sacrément intéressant...



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:54



bien au sec bien au sec... !! on n'est jamais content de la météo bizzzoux Adamante



askelia 16/05/2011 15:12



bien vu ces 2 perles! Allez, j'avoue, le premier m'a bien fait marrer, merci!



au rythme des maux 16/05/2011 11:54



Beau délire ma chère Pascale!


je te souhaite une excellente semaine


Bises


Pierre



Lenaïg Boudig 16/05/2011 10:51



Coucou Tricotinôétincellante ! Ta page est un éblouissement, un feu d'artifice de jeux de mots dont seul Néon a le secret ! Des souvenirs réels sur lesquels tu jette un éclairage si dynamique
qu'on ne risque pas d'avoir peur du noir ici ! N'empêche, drôles de moments vécus. Bonne journée, gros bizzzouxxxxx !


 



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:52



vous m'avez tellement mise ne lumière sur le n°55... que les plombs ont vraiment sauté.. devant tant de spontanéïté ... désolée Léna, je trouve des coms un peu partout ! la marée me les rapporte
un à un !! merci pour ta joie à lire mes âneries (je ne t'oublie pas , j'ai un feuilleton à venir voir !! )



ZAZA 16/05/2011 10:12



Bonjour, je n'ai pas encore eu le temps de te remercier pour la joli carte reçie par l'intermédiaire de Rachel. C'est très gentil. Ma santé s'arrande doucement. Bises



Pascale la tricotineuse 22/05/2011 00:18



bonsoir... je crois que tu t'es trompée de tricot malin... il y en a plusieurs !  je te souhaite une bonne santé



Brunô 16/05/2011 09:42



Tellement lumineux ton éclair du premier texte, néon et zygomatiques sous haute tension hilarante et puis la panne et l'angoisse, la tempête dans ton petit néon si fulgurant qui vacille dans un
déluge de sentiments et une avalanche de mots et d'anxiété que tout ça ne recommence encore.


Son et lumière tricôtinéoniques capitaine 100 000 volts, puissance 33


Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



Pascale la tricotineuse 23/05/2011 23:49



gros Bizzzoux la lumière est revenue .. mais
j'ai manqué l'heure du courrier ma pile est déchargée un peu ...



Aurosa 16/05/2011 09:36



Et bien Néon, en panne ou en grève?? J'espère qu'il est revenu et pour de bon en tout cas . Le mien est un peu au ralentit actuellement. Bizz et bonne semaine



ABC 16/05/2011 09:36



Et oui, sans toi néon notre vie est néant !



Lina 16/05/2011 09:27



Coucou Pascalinette,
Manquait plusque çà ! Un Néon dans le noir lui si brillant ! Reste 
les vers très luisants même à Taton dans ces mots croqués comme du 
chocolat noir qui donne toute son énergie à un Néon gourmand de  " 
wouat " pour retrouver toutes ses lumière, il n'est pas du style à se 
noyer dans un verre d'eau mais une bouteille à la mer et les pieds 
dans l'eau ,c'est trop !! La goutte d'eau qui fait déborder la vase
Bravo Capitaine pour cette " hisnoire "


Gros Bisous



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 23:06



Coucou Toi !!! merci pour cette tournicotade de mots ... tu sais tous mes travers !!! j'espère que tout va bien chez
vous !! je ne sais si tu as reçu mon dernier petit mot mail ... à la sauvette !! je t'embrasse ma belle Lina !! donnes de tes nouvelles quand tu peux bizzzzzoux bella



Monelle 16/05/2011 09:07



J'ai aimé, comme toujours, ton premier délire, quand u second même si tu le racontes à ta façon, il rappelle un très mauvais souvenir pour beaucoup ! Qouiqu'il en soit il est toujours agéable de
te lire.... sérieuse ou "surtout" pas !


Bisous


 






Pascale la tricotineuse 17/05/2011 23:04



c'est le "surtout pas" qui l'emporte  haut  la plume , on se sent plus léger bizzoux Monelle !!



nicolenini 16/05/2011 09:05



je sais que la seule évocation de ce funeste évènement te glace. Tu as dépassé la vague d'une tête pour un néon lumineux bisettes



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 23:02



qui l'eût cru?... j'ai glissé chef... c'est parti tout seul bizzzoux Nini !!



catiechris 16/05/2011 08:20



oui ce fut une sacrée tempête on s'en souvient encore, et toi encore plus...



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 23:01



Xynthia nous a laissé plus de marge de manoeuvre j'étais absente, elle m'a moins marquée, mais Tricotin cherchait son maillot de bain pour aller au jardin 



jill-bill.over-blog.com 16/05/2011 08:15



Bonjour capitaine...  J'ai aimé ton délire sur le plus de jus... Nuit couleur d'encre de chine, pas le grand amour avec Lux !   Et bien sur ce coup là les mousses sont restés
en cabine... Froussards de nous !    Quant au récit plus sérieux pas drôle là, les pieds dans le vase, euh
la vase....  Merci pour ton défi qui va nous donner à lire à la bougie   Bisous de jill  Bon lundi croqueur !



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:56



je trouve que vous êtes bien allumés pour des mousses en cabine !!! j'ai vue de belles histoires noires ou bien détournées par des néons farfadets !! le vase de chine me plait plus que la vase qui glisse !! j'ai pas pensé on aurait pu faire des pôteries avec un tour de plus gros
bizzzoux Jill merci !! j'ai pas nestoré encore..



Thès 16/05/2011 08:12



Et bien dit donc Tricôtine, quelle histoire, j'en ai froid dans le dos là les pieds au sec dans mes chaussettes! c'est dramatique et tout va tellement vite, que pouvons nous faire lorsque la
terre se met en colère.....


Tellement bien écrit que j'en frissonne.


Bises à toi sans oulier Néon



Pascale la tricotineuse 17/05/2011 22:51



c'est du vécu... même pas un goutte d'eau en plus pour les effets spéciaux..., Xynthia à fait pire ailleurs nous avons eu de la chance malgré tout, le calendrier des marées est notre horoscope
les jours de tempête   merci Thès, la dérision ça fait pas de mal au final !!