Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 06:00

Défi N°59

"Les grandes vacances de votre enfance"

Thème proposé par Jill

  communauté CROQUEURS DE MOTS

 

110.jpg

 

 

 

C'était le temps de la fin des classes, la fête de l'école terminée, la remise des prix faite, nous embarquions mon frère et moi pour deux mois chez grand mère et grand père, en route pour le bonheur et la campagne toute proche du bord de  mer. Que pouvait on rêver de mieux ? Après les embrassades à nous tordre le cou, l'été commençait par un interrogatoire en règle, avions nous eu de bonnes notes ? passions nous dans la classe supérieure ? Des " Ah", des "Oh", des "ma chère" de fierté fusaient d'un côté puis de l'autre, aujourd'hui je me rends compte combien ils jouaient fort bien leur partition en duo, mes aïeux ! Nous défaisions ensuite dans la chambre aux lits jumeaux, les valises d'aluminium que Maman avait garnies de toutes sortes de choses, maillots, bottes, shorts, pantalons et les pulls.. La colo chez Mémère et Pépère c'était quelque chose, la garde robe complète était nécessaire ! Nous arborions un moment nos costumes de kermesse, le temps de faire les photos qui rejoindraient dans l'album familial celles de l'année d'avant.. Les formalités accomplies, nous pouvions enfin passer la frontière entre l'école et les grandes vacances, troquions nos effets de ville contre des tenues pratiques, nous entrions dans l'autre dimension, prêts à battre la campagne sans lui laisser le moindre recoin pour souffler. A nous!, le jardin et ses artichauts plumés de violet , guerriers indiens alignés, parfaitement disciplinés dont nous saurions esquiver les attaques forts de nos chapeaux de cow-boy et révolver au poing. Les fraises nous barbouilleraient sans vergogne, tâcheraient sans aucun doute nos polos que grand mère mettrait plus d'un mois à "ravoir", nous serions les premiers à surveiller le supplice des belles sanglantes dans la bassine à confiture, touillant chacun notre tour l'écume des fruits bouillants; la seule larmichette qui coulerait serait celle rougie du fruit mûr, déposée figée sur la soucoupe froide annonçant la fin de la cuisson et le remplissage des pots, qu'une fine couche de parafine préparerait à la conservation. Nous irions plus hardiment découvrir la portée de "Mistoufle" sous l'oeil bienveillant de grand père, nous ferions des suppliques à  genoux pour les emporter tous à la maison à la fin de l'été, il ne céderait pas , nous assurant qu'ils étaient déjà tous adoptés, que ces chatons veloutés auraient une bien meilleure vie ici qu'à la ville, alors nous capitulerions devant ses arguments ne manquant aucun jour de visite à la maternité féline... L'été s'écoulait grain à grain , d'haricots en petits pois qu'on écossait maladroitement , laissant rouler quelques  billes vert tendre sur le carrelage, de promenades dans les prés, à imiter le meuglement des vaches alentour, à déguerpir en courant à l'approche d'un taureau  bien plus apeuré que nous et s'accrocher les pulls dans les barbelés ... La mer nous aurait gorgés de palourdes vaillamment découvertes sous nos pelles et rateaux miniatures, nous aurions pêché multitudes d'anguilles au petit jour, empalé sans dégoût les asticots, malgré quelques blessures à l'hameçon qui prouveraient notre courage, dévoré mille casse croûte au pâté comme les vrais pêcheurs, nous aurions fait le plein d'amour, d'images, de sensations, d'aventures dont nous serions revenus grandis...Nous finirions l'été les cheveux allongés, fins connaisseurs de noisettes, armés d'arc et de flèches , nous aurions changé de peau, de camp nous serions devenus  Sioux, enrichis de nature, peu enclins à quitter la terre de nos ancêtres et jouer les indiens dans la ville.

 

@Tricôtinôsouvenirs

 

Merci Jill pour ce sujet, tant de choses vécues qu'un roman pourrait s'écouler au fil ...des souvenirs

Partager cet article

Repost 0
Published by Néon & Tricôtine - dans Jeux d'écriture
commenter cet article

commentaires

pimprenelle 20/11/2011 23:04


J'étais pour te dire que tu pourras aussi les partager avec tes petits enfants. Je te le souhaite de tout coeur.

pimprenelle 20/11/2011 23:03


C'est bon d'avoir autant de souvenirs à raonter. Ils ont forgé la vie. Et c'est si bon de pouvoir les partager en famille.

MARIE de Cabardouche- 21/07/2011 18:24



Tricôtinolait tes souvenirs coulent doux et vrais. On a envie de se joindre à vos jeux d'enfants heureux. C'est frais, réconfortant et dépeint avec une grande justesse.


Merci Tricôtine pour ces bons moments!



Néon & Tricôtine 21/07/2011 22:39



ah Marie ... tu sais combien ces moments sont forts de beaux souvenirs chez ma "mémère Marie" ... c'est comme le lait chaud sorti du pis on en garde le goût toute la vie ! Merci d'y avoir trempé les lèvres



harmonie37 20/07/2011 18:02



Des souvenirs chargés d'émotion, un temps bel et bien révolu.


 


Gros bisous Pascale



Néon & Tricôtine 21/07/2011 22:12



Nous avons eu cette chance de partager de si doux moments , l'imagination fait défaut aux enfants de nos jours, ils ne savent plus jouer avec rien c'est bien dommage !! Merci
Harmonie je t'embrasse



Mamie Claude 16/07/2011 21:06



Que de beaux souvenirs tu pertages avec nous, le parfum des confitures est arrivé jusqu"à mon grand nez .... Cela ressemble tant à mes vacances chez mes grands parents à Sancerre, le temps a
passé et à notre tour avons offert à nos petits enfants les plaisirs de la région Auvergnate avec confitures  de reines claude et de mûres. Gros bisosus ma Pascaline



Néon & Tricôtine 17/07/2011 09:32



profitez bien des confitures en mon absence... le frigo est plein !! je vous embrasse tous



Anne 12/07/2011 21:03



Au fil de mes lectures, je vois que bcp d'entre vous allaient chez leurs grands parents, et ça laisse de merveilleux souvenirs !!


Bonne soirée



ADAMANTE 12/07/2011 19:42



Quelles chouettes vacances que les tiennes, tout en un et l'aventure sur les chemins de traverse. Un agréablement  partagé en tout cas. Merci Pascale. Bises



fanfan 12/07/2011 19:35



u as raison;lorsqu'on commence à plonger dans les souvenirs d'enfance ,on n'en finirait plus  de raconter!


Vous étiez bien mignons tous les deux .


Les vacances à la campagne, pour des citadins , c'est la paradis :je le vois dès que les gamins de villes arrivent au village .


Bisous



Lenaïg Boudig 12/07/2011 17:51



Bonjour Tricôtine ! J'ai bien aimé lire ton récit d'arrivée en vacances chez tes grands-parents, mes propres souvenirs ont pu se laisser évoquer discrètement pendant ma lecture. C'est chouette,
tous ces souvenirs joliment narrés, les tiens et tous ceux des Croqueurs ! J'ai encore un pb de connexion, mais chez ... McDo, ça marche ! Héé oui ! Gros bisous.



ZAZA 12/07/2011 13:29



Bravo Tric$otine. En ce moment j'ai très peu de temps pour tous cela, mais promis à la rentrée je m'y colle.  Bises et bon mardi



Néon & Tricôtine 12/07/2011 20:11



Zaza, j'espère que tu prendras autant de plaisir que nous en trouvons dans ces défis, je t'embrasse en pensant à toi et ta maman



Juntos 12/07/2011 09:34



On se croirait dans La guerre des boutons. Belle évocation de l'enfance.



Néon & Tricôtine 12/07/2011 20:08



hihi... les shorts à rayures n'avaient pas de boutons , nous les aurions perdus en route avec nos escapades , Merci Juntos d'être passé sur cet épisode lointain mais heureux ! bonne soirée




Hauteclaire 12/07/2011 00:57



Bonsoir Pascale,


un bien beau récit au goût d'enfance et de bonheur fait de choses simples mais si indispensables !


Nous revoyons beaucoup de nous-mêmes dans ton récit ...


Gros bisous à toi






Néon & Tricôtine 12/07/2011 20:06



coucou Hauteclaire, il n'y a rien d'original dans mon texte, j'aime que vous retrouviez ces bonheurs simples , tout comme j'aime me les remémorer , je t'embrasse moi aussi avec des sourires en te
lisant



Parisianne-Musardises 11/07/2011 22:08



Quel bonheur de vous suivre tous les deux dans vos aventures estivales et qui mieux que les grands-parents sait ouvrir la porte des rêves ! Un régal d'escapade qui sent bon les confitures !!
Je t'embrasse
Anne



Néon & Tricôtine 12/07/2011 20:04



Oui Anne, tu as eu de ton côté cette porte ouverte sur le rêve , un nid où le se sent bercé d'amour ça sent la confiture longtemps ( je ne mange que cette confiture pratiquement, mais ça n'a pas
le goût d'avant ...) gros bizzzoux Belle Anne, bonne route à ton pitchou



Magalune 11/07/2011 21:56



je me suis régalée à lire la séance confiture et moi qui adore les chats, j'ai lu ce récit sourire aux lèvres :-)


Belle nuit


Amicalement


Mag



Néon & Tricôtine 12/07/2011 20:01



nous sommes nombreux à goûter les délices des bassines à confitures et le velouté des chatons, merci pour tes sourires en lisant ces lignes !! (les défis étaient à  croquer partout ) amitiés
Mag



Dominique 11/07/2011 15:17



Je viens rajouter ma maille à ce bel ouvrage Tricotine ! Que tes
souvenirs sont bien contés. Je me voyais près de la bassine à confitures, j'humais l'odeur des fraises en train d’y cuire … Un régal !


Au fil de chacun des blogs, nous faisons de jolis bonds dans le passé
(plus ou moins proche), mais à chaque fois avec grand plaisir.


Bises


Dominique



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:57



Bonjour Dominique j'ai pris beaucoup de plaisir sur ce défi tant à écrire qu'à vous lire tous, il en ressort un parfum de naturel rarement égalé, on pourrait dire que c'étaient les vraies
vacances !! parfois même en restant sur place ! bizzzoux Dominique merci à toi d'avoir goûté la confiote de mémère



Anne Le Sonneur 11/07/2011 14:36



Toute la douceur de l'enfance y est, chère Tricôtine. Gros bisous et merci pour ce moment.



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:53



nos racines ont eu un beau creuset d'amour pour nous aider à devenir ce que nous sommes la terre résonne de ces
bonheurs encore . bizzoux Anne



Quichottine 11/07/2011 14:30



Quel bonheur !


Je n'ai pas eu de grands parents... alors, je prends les tiens, tu veux bien ?


J'aurais aimé, moi, ces vacances-là !


Gros, gros bisous à toi.



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:41



Oh Quichottine, je te les prête volontiers, malheureusement je les ai perdus trop tôt , ils sont là chaque jour pourtant au chaud sous le palpitant   je t'embrasse fort !!



Nounedeb 11/07/2011 13:24



Il y a les souvenirs. Il y a l'art de les écrire. A déguster sans en perdre une goutte, un grain, une miette. Bravo! Bonne sieste - bises.



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:39



il en manque encore de jolis à écrire, mais pour cette fois ci je ne voulais pas vous gaver trop !! pas fait de sieste c'était rv chez l'anesthésiste    bizzzoux Noune



Eglantine-Lilas 11/07/2011 11:52



c'est une belle page de roman style "histoire vécue" qui vaut du Pagnol dans une autre belle région de
France...alors il ne te reste plus qu'a reprendre la plume pour la suite ...


sais tu que c'est bien meilleur que les "destressants"? effet garanti promis...


grosses bises



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:36



coucou Eglantine, oui une vraie thérapie ces moments joyeux d'enfance, Jill nous a gâtés !! gros bizzzoux mon Amie , je viens de terminer le tour de coquille ce fut vraiment très bio !



Mireille 11/07/2011 10:26



Bonjour Tricôtine, et bien contente de te retrouver pour ce défi!  De fraises en petits pois, de palourdes en chatons, tu as fait le plein de tendresse en ces années, et le petit Sioux que
tu fus est encore un peu présent, c'est certain, pour que tu nous racontes tes souvenirs si joliment! Bisous. Mireille



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:35



les grands parents ont su nous faire aimer la campagne, la vraie , tant d'amour entourant ces moments simples , comment oublier tout ça !!   de ton côté il y avait le même amour !! merci Mireille bizzzoux (je ne me trompe pas de prénom ce soir)



catiechris 11/07/2011 09:49



Calme, sérénité et laisser passer le temps qui passe sans se pose de questions...C'est beau l'enfance et surtout avec grand père, grand mère...



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:24



c'était la nature sans toutes les fioritures et sensations fausses qu'on cherche de nos jours, le cocon familial c'était  le diamant de ces vacances



Clarélis 11/07/2011 08:29



Mais oui, un roman !!!! Ce texte est magnifique, quelle plume ! Tu devrais continuer !


Je t'embrasse,


Clarélis



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:22



chère Clarélis, j'espère que le repos fait son effet pour toi ! merci pour ces encouragements, un jour peut-être des lignes publiées, quand Néon sera bien décidé !! je te fais de gros bizzzoux à
mon tour , prends soin de toi papillon bleu



jill-bill.over-blog.com 11/07/2011 08:21



Bonjour Capitaine, frère et soeur chez pépère et mémère !  Deux enfants qui se ressemblent et pose pour l'album de famille, je te lis avec émotion Pascale... car elle bien présente sur ta
page et remercie beaucoup de bien vouloir la partager pour ce défi 59 !!!  je vais glaner ça et là de bons moments de votre enfance j'en suis certaine.... Bisous de jill, bonne semaine
à toi



Néon & Tricôtine 12/07/2011 19:21



Néon n'a pas voulu manquer ce banquet de bonheur , il s'est senti tout léger à évoquer ces moments tendres si lointains ! merci à toi Jill , le roman de ces petits riens un jour peut-être sortira
du nid familial bizzzoux par ici