Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 07:00

 

 

Défi n°73 " Autoportrait "

  COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS

Ecrivez votre autoportrait actuel (physique et moral)

  dans un  lieu qui vous ressemble

comme si l'on "vous" observait de l'extérieur ou

comme si vous "vous" rencontriez pour la première fois..

Donnez nous envie de "vous" connaitre plus avant ou pas ?

vous pouvez employer

l'auto-sastisfaction, l'auto-dérision, l'auto-critique, l'auto-défense,

l'auto-cuiseur, ou l'autoroute...

 

miroir

 

 

 

Peinture à l'autocuiseur:

C'est une endive , un chicon comme on dit là bas, de ces perles du Nord pourtant frileuse, qu'on a du mal à déshabiller tant elles ont de couches enfilées les unes par dessus les autres. Crue , elle reste croquante,  sans toutefois parfois ne laisser ressurgir  une petite pointe d'amertume si la moutarde est trop présente dans la vinaigrette qui l'accompagne. Elle sera plus à votre goût, entourée de ses congénères, réchauffée, lovée dans sa tranche de jambon préférée, sur un édredon moelleux de béchamel.... décontractée elle se donnera à vous entière, pur jus et sans résistance !  Un conseil , n'oubliez jamais le Gruyère...  pour obtenir le bon croustillant exhausteur de son caractère .

 

Peinture à l'auto-défense :

Elle n'est ni blonde ni rousse

à la rigueur un peu brune

ne pas compter pour des prunes

 

Elle n'est pas  bien méchante

Elle n'est pas trop gentille non plus

Elle ne fait pas semblant

elle trouve que ce serait rasant

 

Elle n'est ni d'ici, où elle vit

Elle n'est ni de là, où elle va

Elle est Parisienne quoi qu'il advienne

Elle n'est pourtant pas à la mode

Elle en a oublié les codes

 

 

Elle ne se prive de rien

Elle ne se crée pas de besoins

Elle n'est pas compliquée

Elle déteste le sophistiqué

 

Elle refuse d' être gonflée

Elle va pas chez Vahiné

pas de prothèse PIP 

Elle nage dans le 85 B

 

Elle ne tient pas en place

l'immobilisme est une menace

Elle ne  marche pas dans les clous

Elle ne veut pas plier les genoux

Elle dit qu'à cause des rhumatismes

Elle a vaincu le despotisme

 

Elle n'est pas complètement ringarde

selon l'angle d'où on la regarde

Elle n'est pas tout à fait de son temps 

Elle s'en moque !... c'est bluffant..

 

 

Peinture à l'auto-satisfact..dérision:

Miroir, Miroir.... dis moi que je suis....

 

- La plus belle ! pour aller te coucher, avec ton pyjama pilou, sans pili pili pour ton mari

- La plus chiante ! quand tu répètes à tue tête que t'as pas entendu ce qu'ils ont dit à la télé

- La plus grande ! juchée sur un escabeau qui te donne le vertige à rester accrochée à la tringle à rideaux

- La plus téméraire ! quand par malheur un serpent se glisse dans ton atmosphère, il va passer un sale quart d'heure, haché menu , y a plus de doute sur sa déroute.

- La plus mauvaise sans foi ni loi , pas touche aux tiens... vaut mieux ! qu'un d'eux... tu l'auras (la mauvaise foi )!

 

Stooop ! ...Pourquoi ne vois-je plus dans ce miroir , la beauté qui y régnait  jadis ?


- T'as qu'à mettre tes lunettes à la "Harry Potter" au lieu de faire la belle.... espèce de myope à tendance presbyte !


 

Peinture à l'auto-stopeur sur autoroute:


D'un pas décidé , assuré, pas vraiment militaire, quoique...légèrement claudiquant du côté gauche (une ancienne blessure peut-être ?), elle avance . C'est une femme  de carure moyenne, brune à la coupe de cheveu  libre (en est-ce vraiment une ?) quelques mèches  plutôt bouclantes semblent s'ébouriffer sur les côtés, comme si elles aspiraient à la rébellion. Elle n'est ni belle, ni quelconque, des traits fins, un je ne sais quoi attire: son regard peut-être, deux yeux noisettes étincellent à travers ses  lunettes toutes rondes, au milieu d'un visage  franc, sans masque, sans appareillage compliqué de crèmes de beauté, un soupçon de rose aux lèvres demeure, l'autre partie a largement dû être absorbé par le sourire gourmand, qui plisse en pattes d'oie sur ses tempes.

Ses mains fines mais noueuses portent peu de bijoux, à la gauche une alliance simple, elle est donc mariée. Sur celle de droite une bague ancienne, un bijou familial sûrement.

Ce n'est pas une de ces femmes qui refusent de vieillir, déguisées en lolitas. Quel âge peut-elle avoir ?  

Elle a une certaine nonchalance vestimentaire, blue jean, veste d'armée kaki sans camouflage, chaussures confortables sans talon, d'un design original avec un élastique bordeaux croisé sur le dessus façon laçage de corset; un foulard turquoise léger aux impressions indiennes s'est invité sur un pull à col roulé qu'elle semble affectionner comme un collier pendu autour d'un cou qu'il ne peut se résoudre à quitter. Son sac à main est coloré, fait de tissus anglais et indiens encore, rien qui ne laisse imaginer une accro aux marques et  aux tendances très mode . Ni baba, ni trop cool , un mélange baroque tout de même émane de son être sans excentricité .

 

Elle vient régulièrement, je sais exactement où elle va, elle aussi ! 

Gagné, elle y est... je l'aurais parié !

Elle cherche d'une main experte, inspecte la tranche des livres,  sélectionne en quelques secondes ce qui l'intéresse, pas de perte de temps, pas de doute, ni remord, ni compulsion, implacable et efficace elle a tranché à vif dans son sujet!

Les bras encombrés de volumes, elle s'approche cependant de moi , presque tremblante et me confie son désarroi ...

Elle me donne sans ambages des références soigneusement notées sur un carnet qu'elle sort de sa poche.

Je cherche sur l'ordinateur sous son sourire bienveillant et patient,  empli d'espoir.

N ous n'avons pas celui qu'elle veut , celui qu'elle rêve de passer par les armes.

Je lui assure qu'il est disponible que je peux lui commander pour la semaine prochaine .

Elle s'épanouit de gratitude, son visage devient celui d'une enfant joyeuse, elle n'a vraiment plus d'âge à mes yeux. Je vais pouvoir nourrir son bonheur futur...Nous échangeons quelques mots sur sa passion, elle est prête à m'offrir en retour toute la beauté de son monde, elle partage , nous échangeons, nous parlons chiffons, de mes deux mains malhabiles qui ne sauraient en découdre, elle m'assure qu'il n'y a qu'à goûter pour parvenir, que seule l'envie suffit à réussir, elle m'encourage à passer du mieux possible l'hiver morne de nos régions touristiques désertées.

 

Elle semble être  bien en ma compagnie, elle semble apprécier ce rayon de soleil qui passe pour nous , elle goûte cette pause dans l'ambiance feutrée des livres.  Elle sait  ce que c'est qu'être vendeuse, elle a connu ces ribambelles de clients hargneux, et impatients, elle est passée de l'autre côté  depuis, sans l'oublier  et je l'envie d'avoir ce je ne sais quoi que d'autres n'ont pas, qui m'attire, qui me donne de sourire à mon tour.


La semaine prochaine, dès qu'il sera arrivé, je l'appellerai...

Ma petite cliente brunette viendra sans tarder, d'un pas décidé , assuré, pas vraiment militaire  (quoique)...chercher le trésor qui la fait vibrer  "Lin, dentelles et linge Ancien" , elle n'aura à mes yeux qu'une semaine de plus, peut-être une nouvelle création en guise de sac et nous bavarderons encore un peu .

 

© Tricôtinôpinceaux et sa vendeuse de culture préférée 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Bonsoir Pascale, excellente idée que de se regarder à travers les lunettes de harry Potter, un beau moment plein d'humour et de délicatesse. Amitiés
Répondre
N


il y avait longtemps que je cherchais des lunettes rondes... magiques  les anglais m'ont enfin permis de réaliser ce voeu ! je n'y ai vu que du feu !! gros bizzzoux de mon côté



J

et si tu ne dis pas ton humour tu en fais une belle démonstration ici !


merci de tenir si sûrement le gouvernail de notre flotte de coques de noix


bises et belle fin de dimanche
Répondre
P

Je me dis que, lorsque tu es habillée d'une endive, Monsieur Tricôtin doit prendre un sacé plaisir à t'effeuiller !


Bises Tricôtine
Répondre
H

Un portrait en quatre coups de pinceaux, pour te découvrir et imaginer ce que je ne connais toujours pas en "vrai" 


Gros bisous Tricotine, je repars avec l'impression de te connaître depuis longtemps !
Répondre
F

le chicon ou endive, il faut retirer le trognon pour enlever l'amertume
Répondre
C

Merci pour ce portrait très complet d'une femme-orchestre. Amicalement.
Répondre
Q

Comment commenter ? C'est impossible !


Juste te dire merci pour ces portraits... qui te dépeignent si bien !


J'ai adoré le dernier... si si ! Si je suis un jour libraire, j'aimerais beaucoup avoir de telles clientes...


Passe une belle journée, Tricôtinette. Je t'embrasse très fort.
Répondre
V

J'ai un gros coup de coeur pour l'auto-defense. bravo!
Répondre
O

Une maille à l'endroit, une maille à l'envers, j'ai adoré la peinture à l'autocuiseur. Bonne soirée Tricôtine.
Répondre
L

Ah, salut, Tricotinôpinceaux ! Depuis mon retour chez moi ce soir, je suis venue plusieurs fois mais on s'y bouscule sûrement au portillon, je n'avais pas la main pour te laisser un p'tit mot de
ma visite. Tu avais placé la barre de la Coquille très haut, je me demandais si j'arriverais à sauter, ou plutôt puisque nous sommes sur le bateau, à garder le cap de ma page jusqu'à destination.
Toujours autant de fantaisie et d'humour chez toi pour dire des choses vraies, j'ai vu maintenant où tu voulais en venir, j'avais hâte de savoir ! Comme pour plusieurs autres Croqueurs, je ne
suis nullement étonnée de ce que j'ai lu et cela renforce mon plaisir de lire. Je te savais la fée des aiguilles, j'ignorais pour les pinceaux ! Gros bizzzouxxxxx !



Répondre
M

Ah !!! j'arrive enfin à laisser un commentaire. C'est un sacré autoportrait qui nous est offert ici. Tout y est, à nous de faire marcher notre imagination pour le rendre encore plus vivant qu'il
n'est déjà


Belle soirée
Répondre
C

quand Néon montre sa patte ! il laisse des traces indélibiles et fort drôles !
Répondre
M

merci pour ce défi, et pour ton auto-portrait truculent à souhait!
Répondre
H

Houlà !!!!!


Rien que tout ça !!!!


Et moi qui le trouvais compliqué ce défi !!!!


 


Dis tu sais ce qu'il manque à ces portraits ?


Il manque une fontaine de chocolat.


 


Tricotine sans chocolat, ce n'est pas Tricotine.


Non, t'as arrêté le chocolat ?


 


Je t'envoie de gros bisous tout choco.
Répondre
M

Bravo Tricôtine ! Ne change rien ! C'est ainsi que je t'avais imaginée et ça te va très bien pour notre plus grand plaisir à te lire et sans doute pour le bonheur des tiens ! Bizzzzzzzzzzzzz

Répondre
R

Voila un autoportrait croquer, que dis je Tricroquer à la manière de dame Tricotine, quelques mots posés la avec des rimes sans frime. Merci pour ce petit bout de toi, je te souhaite une bonne
semaine et si tu aime t'observer dans la glace, cela te regarde.


Bises d'amitiés


Roger
Répondre
N

quelle joie d'en savoir juste un peu plus, ce portrait du médoc est extra lucide, comme la belle écrivaine que tu es tout plein de bisou bisettes
Répondre
F

j'adore  les différents aspects de ta personnalité présentés de si amusante manière! tu bouges , tu es simple , tu aimes des choses que j'aime , tu me plais . (non, ce n'est quand même pas
une déclaration d'amour , faut pas pousser ... )


Bravo!


Je crois bien qu'effectivement , nous avons des points communs   !!


 Bisous
Répondre
N


une déclaration d'amitié me suffira Fanfan , pousse pas non !! on irait trop vite !! gros bizzzoux  speedy !!!



P

Oh Tricôtine merci pour ce multiple portrait qui me permet de découvrir" ce je ne sais quoi que d'autres n'ont pas, qui m'attire, qui
me donne de sourire à mon tour."  Le sourire n'est-il pas le premier de nos besoins vitaux ?
Répondre
D

Bonjour Tricôtine,


Tu es  aussi virtuose en tricotant des touches (d'ordinateur) qu'à tirer les aiguilles et autre crochets, Tu nous as confectionné  là, de beaux
"autoportraits" agrémentés d'humour, de tendresse, de la sincérité qui en émane. J'ai bien aimé découvrir ce qui m'était inconnu jusqu'alors et te remercie d'avoir joué le jeu que tu nous as
proposé de jouer ensemble.


Bises


Dominique
Répondre
M

Je ne te connais  pas  mais  comme  j'ai aimé ces  "portraits"  vraiment sympathiques et  pleins de vie  ! bonne  journée  !Marie
Répondre
R

Ah! Ton humour ma chère Tricôtine, c'est un régal! A la béchamel ou pas


Jolies variantes d'autoportrait en tout cas!!!


Bisousss


Rose
Répondre
M

Complet, intense, fouillis mais un bon fouillis, déjanté, rigolo, fou fou enfin tout quoi. Si c'est toi on doit vraiment s'amuser!
Répondre
N

Surtout, ne pas se priver


De croquer cet autoportrait


De la plus originale des travailleuses des doigts


Plume ou aiguille


De tout son Néon et son Coeur.


Grosses bises. Noune.


 
Répondre
P

Pour les chicons, essaye donc de rouler le tout dans une crêpe (endive, jambon, crêpe et nappage plus gruyère).


Tout ce que je vois dans ces portraits, c'est beaucoup de tendresse et de bien être à vivre près de toi. Le pilou-pilou sans pili-pili, c'est toi qui le dit !


Allez viens, on va faire plus ample connaissance.


Bonne journée Tricôtine.


 
Répondre
N


trop tard pour ce soir .... on a enveloppé la moitié du plat à deux, demain nouveau régal avec le reste, c'est vraiment un truc que j'adore les endives béchamel... je crois presque autant que le
chocolat !! j'essaierai tes indications mon quart breton ne va pas reculer devant une petite crèpe supplémentaire !! pour le pilou, je dis que le plaisir est déjà dans le déballage du paquet...
alors imagine quand je suis habillée en endive il y a une belle dose . Gros bizzzoux Pimprenelle bonne soirée !!!



B

Touchant, drôle, vivifiant, bien tricoté mon amie Pascaline...Gros bisous
Répondre
C

Croquante, craquante, croustillante, pleine d'humour et de fantaisie ,  un chouyat emmerdeuse et tellement colorée, Tout à fait comme  comme je les aime! Ravie de faire ta connaissance
Tricôtine! Bonne journée à toi! Chloé


PS; j'ai voulu m'essayer à ce thème mais mon abordage à échoué  je ne sais sur  quel rivage! Ce sera pour une autre fois quand j'aurai trouvé le mode d'emploi! Je l'ai quand même mis
sur mon blog !
Répondre
N


merci , c'est à peu près ça !!!  j'ai retransmis le lien vers ton blog j'espère que les croqueurs vont suivre le
fil,  j'ai paré au plus pressé pour qu'on puisse te lire


je crois que ton blog est hors plateforme OB il faudra que tu me dises quand tu participes il n'y a pas d'autre moyen à moins d'ouvrir un blog OB pour faire le relais vers ton blog habituel



C

Coucou Tricôtine ; c'est super long , dis donc !!!


Ceci sans critique !


Comme je n'ai pas la plume ni les pinceaux faciles , je suis allée au principal , en bon "bélier" que je suis .


Bisous et bonne semaine .



Répondre
N


ah quand néon est aux commandes ça arrive que ce soit long... surtout que ça faisait longtemps qu'il refusait de prendre la plume bonne semaine sous la couette !!



A

Avec tout cela elle est notre vaillant capitaine avec ses petites fredaines et vraiment nous tous on l'aime !!!
Répondre
N


merci ABC  j'aime bien quand on m'aimeuuuh



M

Un autoportrait qui te ressemble plein de dynamisme, gourmande car il faut l'être pour être bonne cuisinière, aimante pour ceux qui t'entoure et plein d'autres choses encore......


Bon début de semaine - bisous


                 
Répondre
N


merci Monelle, je suis gourmande surtout pour les endives et le chocolat... pas bonne cuisinière du tout pour le reste
je crois que je me débrouille à peu près bizzzoux à toi, bonne soirée euh nuit !!!



M

Bien sympathique cette brunette aux rondes lunettes! Amoureuse de livres et de tissus, cette dame droite et sans chichis, me plairait bien comme amie.


Belle journée Tricôtinôlait! 
Répondre
N


merci Marie, c'est réciproque !!!  je crois qu'on s'entendrait bien tu me ferais rire à coup sûr !! bonne soirée à tous deux


ps: tu n'oublies pas mon autographe hein?  c'est pas pour rire ça !



M

Oh là là.. moi qui ne te connais pas physiquement, et bien je t'ai bien reconnue : rieuse, généreuse, patiente, attentionnée, pas sophistiquée... de beaux autoportraits qui font de toi une
femme de passions.


Merci d'être le leader dans cette capitainerie que tu mérites.


Je t'embrasse tendrement.


Jeanne
Répondre
N


oh mam'zelle Jeanne ... pas si tant !!!  , c'est toujours un plaisir de t'avoir au bout du grelot , je passe de
bons moments de conivence en ta compagnie !! je t'embrasse tout fort ... tu dois être couchée alors tu trouveras le petit mot au réveil même si ta pendule ne donne pas l'heure !!




E

une belle palette de peintre et chacun y trouvera une couleur à son gout


bravo capitaine pour ce portait si varié


bizzzz
Répondre
N


 un tout petit peu cuisine .... et beaucoup de fils colorés , chacun fera sa toile d'araignée merci Eglantine, je t'embrasse foort !



P

Je rejoins Jill, et je retrouve bien là : généreuse
Bises à toi Capitaine
Anne
Répondre
N


Merci Anne, je crois qu'une voie d'eau s'est ouverte un peu grande , ça devait manquer à néon de se lâcher !!!  Gros bizzoux Anne



J

Plus nous aurions été gourmandes !  Tu a été très généreuse dans cet autoportrait !  Bon lundi croqueur capitaine, bises de jill
Répondre
N


Néon s'est un peu allumé , mais je crois qu'il a abusé pour un seul défi il va devoir régler le débit !! gros bizzzoux
Jill, je me régale aujourd'hui chez vous tous !!