Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 22:01

 Jeudi en poésie

proposé par Fanfan

communauté CROQUEURS DE MOTS

 

Je vous laisse découvrir cette maison...née, qui m'émeut... Bénabar se chargera de vous faire visiter..

Arrêt prévu devant la machine à laver... patience , les esquimaux n'ont pas encore garni le congélo...

nid-vide.jpg

Quatre Murs Et Un Toit - Bénabar

Ce titre est extrait de l'album : Reprise Des Négociations

Un terrain vague, de vagues clôtures, un couple divague sur la maison future.
On s'endette pour trente ans, ce pavillon sera le nôtre, et celui de nos enfants corrige la femme enceinte.
Les travaux sont finis, du moins le gros oeuvre, ça sent le plâtre et l'enduit et la poussière toute neuve...
Le plâtre et l'enduit et la poussière toute neuve.


Des ampoules à nu pendent des murs, du plafond, le bébé est né, il joue dans le salon.
On ajoute à l'étage une chambre de plus, un petit frère est prévu pour l'automne.
Dans le jardin les arbres aussi grandissent, on pourra y faire un jour une cabane...
On pourra y faire un jour une cabane.


Les enfants ont poussé, ils sont trois maintenant, on remplit sans se douter le grenier doucement.
Le grand habite le garage pour être indépendant, la cabane, c'est dommage, est à l'abandon.
Monsieur rêverait de creuser une cave à vins, Madame préfèrerait une deuxième salle de bain...
Ça sera une deuxième salle de bain.


Les enfants vont et viennent chargés de linge sale, ça devient un hôtel la maison familiale.
On a fait un bureau dans la p'tite pièce d'en haut, et des chambres d'amis, les enfants sont partis.
Ils ont quitté le nid sans le savoir vraiment, petit à petit, vêtement par vêtement...
Petit à petit, vêtement par vêtement.


Ils habitent à Paris des apparts sans espace, alors qu'ici.. y'a trop de place.
On va poser tu sais des stores électriques, c'est un peu laid c'est vrai, mais c'est plus pratique.
La maison somnole comme un chat fatigué, dans son ventre ronronne la machine à laver...
Dans son ventre ronronne la machine à laver.

 

 

cabane.jpg

 


Les petits enfants espérés apparaissent, dans le frigo, on remet des glaces.
La cabane du jardin trouve une deuxième jeunesse, c'est le consulat que rouvrent les gosses.
Le grenier sans bataille livre ses trésors, ses panoplies de cow-boys aux petits ambassadeurs,
qui colonisent pour la dernière fois
la modeste terre promise, quatre murs et un toit.


Cette maison est en vente comme vous le savez, je suis, je me présente, agent immobilier.
Je dois vous prévenir si vous voulez l'acheter, je préfère vous le dire cette maison est hantée.
Ne souriez pas Monsieur, n'ayez crainte Madame, c'est hanté c'est vrai mais de gentils fantômes.
De monstres et de dragons que les gamins savent voir,
de pleurs et de bagarres, et de copieux quatre-heures,
"finis tes devoirs",
"il est trop lourd mon cartable",
"laisse tranquille ton frère",
"les enfants : à table !".
Écoutez la musique, est-ce que vous l'entendez ?
Écoutez la musique, est-ce que vous l'entendez ?
Écoutez la musique, est-ce que vous l'entendez ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 04/06/2011 14:21



Ah c'est vraiment bien choisi ! J'aime beaucoup Bénabar et je regrette qu'on l'enden moins souvent sur les ondes maintenant qu'elles sont de nouveau colonisées par des textes anglophones 



cricket1513 04/06/2011 08:46



Un plaisir de voir ainsi les paroles de Benabar


un régal !


bon week end


Pascale


christelle 



QuichottineP 04/06/2011 08:29



En réponse à ta réponse... je ne crois pas connaître Sansévérino. Je regarderai. :)


 


Passe un bon week end maintenant... Repos, m'Dame. Gros bisous.



pimprenelle - entrebrumetsoleil 03/06/2011 19:14



 Je connais peu les chansons actuelles.


J'ai bien aimé la vie de cette maison là.  La boucle est bouclée. 



Mamie Claude 03/06/2011 15:38



Je ne connaissais pas, optimisme et réalisisme donnent vie à cette maison. J'aime beaucoup le "vêtement après vêtement" tellement vrai ! Gros bisous



Pascale la tricotineuse 04/06/2011 00:24



Oui Claude ... ce terme là me fait sourire ... je fais encore un peu "hôtel restau" le week end gros bizzzoux



Déclic Photos 03/06/2011 08:38



Une de mes chansons préféré de Bénabar avec malgré tout "d'infréquentable", un bon choix pour l'illustration du thème.


Amitiés


Roger



Monelle 02/06/2011 19:25



Je l'ai entendue plusieurs fois, mais on ne retiens pas toujours les paroles - merci Pascal pour ce choix !


Bonne soirée - bious






Quichottine 02/06/2011 13:35



Décidément j'adore Bénabar... que ma fille m'avait fait découvrir.


 


Je ne connaissais pas ce texte-ci... alors, un grand merci de me l'avoir fait découvrir.


Passe une belle journée, Tricôtine. Bisous.



Pascale la tricotineuse 04/06/2011 00:22



Merci Quichottine d'être venue en nombre sur tous ces billets !! j'écoute plus souvent les paroles des chansons que leur
mélodie... à la recherche de mots à croquer ! Bénabar en a de très belles... connais tu Sansévérino ? ce n'est pas le même genre, mais il a de très beaux textes  aussi où très bien observés
, je t'embrasse avant mon couvre feu, la journée a été difficile sans viaduc



Lyly 02/06/2011 11:16



Bonjour Pascalinette


J'aime beaucoup cette chanson de Bénabar, joli choix !


Que de souvenirs se créent entre quatre murs


Belle journée, bizoux, Lyly


 



Nounedeb 02/06/2011 11:05



Je ne connaissais Bénabar que de nom, alors merci de m'avoir fait connaître ce joli texte.



fanfan 02/06/2011 11:01



J'adore cette chanson , qui est si près de la réalité ! Un grand merci! Bisous



ZAZA 02/06/2011 10:59



Magnifique tricôtine. Bises et bon jeudi



Thès 02/06/2011 10:28



Je suis très émue après avoir lu ce magnifique texte de la chanson de Benabar. C'est tout à fait ça la vie.....je dirai presque "sans commentaire"!!!merci c'est super!


BISES. BONNE JOURNEE.


Thès.



kiki 02/06/2011 08:52



Quel bonheur de te relire .......j'adore ta façon de dire les choses, bien amicalement, bises,Christiane



Eglantine-Lilas 02/06/2011 08:29



j'aime les maisons qui parlent et tu as si bien raconté son histoire...c'est presque ma maison qui attend que
quelqu'un la fasse revivre...car pour nous elle est un peu grande maintenant....


grosses bises



jill-bill.over-blog.com 02/06/2011 07:40



Bonjour capitaine, comme c'est bien dit, la roue qui tourne... sur le chemin des noces d'or, j'adore.... Bisous de jill   Bonne journée à toi



Capucine 02/06/2011 03:05



Bonsoir Tricôtine,


C'est aussi simple, c'est aussi beau... Que ça !


Merci pour ce très beau partage.


Bisous & douce nuit.


Capucine


 



Jacinte 02/06/2011 00:44



Bonsoir Pascale,


La première fois que j'ai entendue cette chanson, j'en ai été émue aux larmes... ça rappelle sûrement à beaucoup des souvenirs de maison pleine de rires d'enfants... la nôtre a été vendue après
un divorce... les enfants étaient ados à ce moment-là, il n'y aura donc pas de petits enfants dans celle-ci mais ainsi va la vie !


Bon long week-end :)