Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 23:01

voeux

 

 Au sapin, quelques surprises déposées...

Que du coton mercerisé 

 et de la soie d'Alger

Pour bien passer l'année

avec nous dès aujourd'hui... déroulez 

ces fils solides et colorés

vos zamours et vos vies, aux couleurs vives, brodez

les noirs et les gris... volontairement mis de côté

Que 2011 soit pour vous joyeuse et ouatinée

Nous vous souhaitons ...

une Bonne et Belle Bobine

 

@Tricôtinôzamis

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 16:05

 

Parfois les années se terminent sur les chapeaux de roues, la suivante a bien du mal à trouver ses repères pour emboiter le pas ... je voudrais pour ce premier janvier remettre à notre Grand Maître Lipo ce joli chapô sur son O, il est passé par ici en 2010, ne repassera pas par là en 2011  , le fûté fouineur des môts... la vie t'appelle vers des terriers probablement moins tuyautés que ceux d'OB. Merci Olivier , Adieu Monsieur le professeur nous ne vous oublierons jamais .

Tu laisses ton empreinte sur la coquille de noix, une strie sur la coque , bon et dévoué matelôt!

Nous aurons à coeur de poursuivre ton oeuvre dans l'exploration des fonds sous marins .

M'Annette dès mardi se propose de reprendre la barre des logogriphes , comment laisser orphelins ces animaux fabuleux ?

Une promesse en ce premier jour de l'année qui sera tenue haut la main !!

transmutineries, liposuccions, logogriffes  feront "plats de résistance" foi de Cap'tain !

Bon vent dans tes vagabondages,  nous attendrons patiemment que le manque te ramène au terrier.... en toute Amitié.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:01

 Jeudi Poésie

 proposé par Néon

 communauté CROQUEURS DE MOTS

 

"Promesse"

 

Désemparé,

Un dernier croissant de lune

tente de s'accrocher

 de ses reflets d'argent

au ciel impassible.... Azur

 

Les flancs feutrés

violines et pourpres

 du compartiment

m'entraînent

  vers la promesse

 d'un à venir radieux 

émergé des givres matinaux.

 

coeur-lalie.jpg

 

@Tricôtinentrain 27.12.2010

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 07:29

 

Première levée ce matin, dans la maison "Pulchérie" qui m'accueille, le tic tac de la pendule et Nala la petite chienne sont mes seuls interlocuteurs.... Il est tôt ,Tricôtine en vacances s'est expulsée de sous la couette bien avant la cloche programmée, nous partons en goguette avec Néon.... croquer des môts . Oui Nala, j'écris et tu réclames ton petit déj, voyons à trouver ta boite de croquettes, le gps est mis.... objectif atteint!  Record de service battu,tu vois ta maison je la connais sur le bout des doigts ! ...

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 07:00

 

Défi N°45

 proposé par Néon

communauté CROQUEURS DE MOTS

 

Prenez cette part de dicton

"Noël au balcon"

interprétez la à votre manière

laissez libre cours à votre plume 

 vous devrez intégrer

"Noël au balcon" ainsi que

trois autres parties de dicton

de votre choix dans votre écrit

toute forme de texte acceptée

 

noel-balcon.gif 

 

 

Enfin rentré !

Il a travaillé toute la nuit, pendant que d'autres s'amusaient, il n'y pas de sot métierc'est pourtant difficile de s'y faire à ce rythme effréné.Travailler dur, pour gagner en popularité ! 

Sa houppelande est toute tâchée, trempée, ses bottes ne sont plus qu'un souvenir, éculées par les longues marches dans la neige et le froid,  il pourra en changer ...  ça fera le bonheur encore d'un cordonnier  plus mal chaussé... 

Noël,au balcon regarde le soleil se lever sur la ville encore assoupie, les réverbères s'éteignent un à un, les guirlandes aux sapins n'ont plus leurs étincelles de la veille, il entend les petits du 25 qui courent vers leurs chaussons, poussant des cris de joie, leurs parents somnolents tentant de les contenir, fatigués d'avoir trop veillé, d'avoir trop fêté ...

Un léger sourire se profile sous sa moustache : sa mission est remplie, il va pouvoir dormir!... jusqu'à l'année prochaine. Pensif il referme la fenêtre:  Il ne faut pas vendre la peau de l'Ours, aura-t-il du boulot l'an prochain ?

La crise sera-t-elle loin ? Il n'en est pas si sûr.... mais n'est il pas ..... le grand magicien du 24 ? 

 

@Tricôtinoël 23.12.2010

 

voici une seconde version au néon

 

 Noël au balcon de ma vie, il y a longtemps que les petits chaussons ne viennent plus chercher le rêve au pied du sapin enguirlandé, aujourd'hui pourtant ... une paire avachie  en "46" à montré sa pointure sous la ramure, jeté son bonnet par dessus ... le sapin et j'ai souri !  Chassez le par la porte, il entre par la cheminée, les radiateurs et vous réchauffe le coeur, le lutin de la taille d'un ogre qui y croit encore, et qui dévore la chanson du ptit papa Tino: il chante à tue tête  les paroles qu'il n'avait pas bien comprises enfant : "....le marchand de sable est passé, les enfants vont faire dodo, alors tu vas pouvoir commencer avec Carotte sur le dos, ta distribution de surprises.."

La joie est entrée dans le néon, magie des mots, des bons mots quand un peu plus tard, le lutin scande depuis son mètre 80  "Whouah ça date de quand ce disque .. ils étaient à la pointe du progrès, vinyle 3D... ils ont même réussi à enregistrer le bruit de la neige qui tombe, écoutez comme ça craque".

Après la pluie, néon a gravi quelques degrés à son tour dans le délire du grand bébé joyeux... Aujourd'hui à l'extérieur le ciel est bleu, le soleil brille , dans la maison il n' y a plus de foie gras, l'ogre lui a fait  sa fête mais on s'en tape ... Noël est passé en glissade sous le tapis d'aiguille au saphir !

@Tricôtinoël 26.12.2010

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 07:15

 
Partir de Rien en ce mois de décembre

 pour les transmutations d'Ôlivier , et arriver quelque part...

c'est passer du néon néant au néon bleu lagon

il suffisait d'y croire...

sommes en transhumance

sur trans humeur express 

grande vadrouille et traversée de Paris

 nous avons reconnecté les relais

en route vers nos racines

 

Vous qui passez ici, voilà notre prouesse....rien qu' en mots

le tout Paris ... prouesse en ligne TGV.... à l'arrivée !!

 

 

 

La course relais
 
Nous étions vraiment partis de rien
chacun devait y mettre du sien
encourager l'équipe comme il sied
dans cette éprouvante course à pied.
 
Nous n'écoutions pas les vieilles pies
brasser les médisances et soulever les lies
promettre la défaite à notre destinée liée
tenter d' entamer notre moral à la lime.


Nous avions présenté notre plus fine lame
si rapide, si légère qu'une gazelle se pâme,
chaque tour de piste, était un pion damé
l'équipe adverse  complètement à la rame 
se délitait irrémédiablement, le moral sapé
les invectives fusaient, on sortait le linge sale
concurrents  mine défaite, le teint pâle
déboussolés cherchaient encore le pôle.
 
Nous gagnions, allions avoir le beau rôle
singerions nous des paons jusqu'à faire la roue ?
Notre entraineur,valait bien un Guy Roux
avait scandé nos noms, jusqu'à la quinte de toux
seuls,nous n'étions rien, ensemble nous étions tout
 

 @Tricôtinenvadrouille
 
 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 23:01

 

  blanc noel

  Roses  fleuries

 Noël au balcon chez Tricôtine

Minuit sonne

Soyez en paix ...mes amis

 

@Tricôtinàvous!

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 23:01

 Jeudi Poésie

 proposé par Néon

 communauté CROQUEURS DE MOTS

 

"Crèche"

 

 

Cocon poupon, bouts d'chou

Rythmé à la journée

Eveil en communauté

Carottes, pommes de terre en purée   

Hachis de jambon

Elle avait cette saveur d'enfance

creche.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Noël,  sous la neige

 

 en Ardèche , à Montreux

 brèche, château somptueux

la crèche où l'on peut

 

 rèche , soyeux

dèche , pompeux

la crèche comme on peut

 

Noël, sous la neige 

  Dehors

on crèche encore...c'est honteux 

 

Noël, sous la neige 

  Dehors

 on crève encore.... à petit feu

 

0088 

 

@Tricôtinocrèches 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 09:00

Pour

"la récré de JB"

Prénom du mercredi

"Alida "

alida.jpg 

  A l'Opéra cantatrice

A capella séductrice

se crut de Verdi trompette

ce qui devait arriver... arriva

Alida se retrouva muette 

 

On l'emmena à l'hôpital

 réparer ses cordes vocales

un chirurgien d'opérette

n'ayant pas chaussé ses lunettes

lui retira les amygdales

et un morceau de la luette

 

N'osant lui révéler le pire 

Alida, on laissa dormir

son ami on alla quérir

 

Au réveil l'on put voir

en passant dans les couloirs

Alida, sans son et.... Dali là!

 

  

 

@Tricôtinofous

source: photos du net

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 23:01

 

rouge.jpg

Rouge, c'était la couleur qu'on me destinait, pas du rose, ni du bleu, du rouge!

Le bleu, c'était mon frère qui y avait droit.

 Le bleu que j'ai toujours aimé, mon presque jumeau, de 14 mois mon ainé en héritait.

Tata tricotait la même taille pour ses neveux, le même modèle, pas de jaloux , j'aimais les pulls bien faits de Tata, mais je n'avais aucun espoir d'hériter un jour du pull bleu de mon frère, quand c'était trop petit pour lui, c' était aussi trop petit pour moi.

 

Sur les photos de notre enfance, nous avions aussi la même coupe de cheveux... à ras !!

C'est simple, au salon de coiffure, on faisait tir groupé....Papa, et  ses deux sbires, direct "côté homme".

Chacun à notre tour, étions installés, hissés au sommet d' une pile de bottins, sur le fauteuil en molesquine.

Le grand miroir qui me faisait face, me renvoyait l'image .... d'un garçonnet, seule différence, légèrement visible pour qui avait un peu l'oeil aiguisé, j'avais ces boucles d'oreilles que mon arrière grand mère m'avaient offertes, au prix d'un perçage de lobe mémorable chez le bijoutier... ça vous marque les lobes, le temporal surtout, le perçage du cartilage...

J'avais deux ans et demi, premier acte de bravoure qu' on avait récompensé avec un joli petit vase décoré à la main, orné de fleurs rouges... Ce vase toujours vivant, à l'oreille brisée maintes fois recollée , gardien de mes lobes frontaux,  vestige des souvenirs d'une autre galaxie, mon vase de Soissons rescapé du temps et des déménagements.

Je lorgnais avec envie du côté féminin de la coiffure, (mais c'est une autre histoire)...

Revenons à nos moutons, ou plutôt à cette histoire rouge, qui vous marque au fer du même ton, sans toutefois vous laisser de traces indélébiles et traumatisantes!

Le rouge des hivers de mon enfance, c'est aussi celui de mes joues, à peine perceptibles sous ma cagoule carmin , cette chose tricotée qu'on enfilait dès le matin au son du "mets ta cagoule" claironné par Maman .

Votre bouche filtrait l'air respirable à travers les mailles finement serrées et renvoyait ses buées, qui givraient instantanément, provoquant des gerçures que nous soignions aux ruses de sioux marternelles, et  au dermophil indien spécial "peau rouge" . 

Nous avions les oreilles au chaud, le crâne aussi... L'état du cuir chevelu qui n'avait plus que son nom pour illustrer le peu de poils restés sur son caillou, réclamait son dû de mailles chaudes.

Nos anoraks maigres étaient réversibles, un côté bleu, un côté rouge, à croire qu'on ne connaissait que ces deux couleurs dans les canons de la mode enfantine de l'époque ?

 

Nous allions dans la neige, bonhomme bleu, bonhommette rouge, et vivions l'hiver à grand renfort de jeux de garnements en pantalons...

J'étais la féminité incarnat incarnée, attendant déjà la fin de l'hiver, où la cagoule serait enfin éjectée, emportant avec elle dans un élan électrisé mes cheveux finalement repoussés .

 

@Tricôtinenrouge

Partager cet article
Repost0