Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 22:01

Arrêtons de secouer le mulot

nos doigts engourdis 

à trop marteler le clavier

nos yeux alourdis

à tant capter vos lumières

la semaine de l'informatique

plie boutique en ce samedi matin

Néon et Tricôtine

glissons lentement

dans une léthargie réparatrice

quelques heures de repos,

ne sonnez pas avant 8 heures

nous serions de mauvaise humeur!

 

Reprenons nos outils créateurs

glissons les mailles du samedi

en froufrous parisiens

le nez dans les roses du jardin

les doigts caressant les rubans satin

 

creations-parisiennes2.jpg

 

 

 veuillez nous excuser,

Il nous faut glisser......pour mieux vous apprécier

une fois ressourcés.

 

english-rose-rose.jpg

 

Bon samedi, les blogueurs !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 22:01

Pour la communauté de Lajemy
"le casse tête de la semaine"  

 

"Humeur du jour" 
  
l'humeur du jour...
tout dépend de l'heure ... du jour !
 

Le jour à 5 heures le matin
l'humeur est vagabonde
se promène entre la nuit
et la pointe du jour
 
Le jour à 8 heures le matin
....tout dépend du matin

1771147.jpg

 


8 heures du matin  
Les jours de semaine,
l'humeur est massacrante
la tronçonneuse est prête
bien cachée sous ma couette
 
8 heures du matin
le week end..
l'humeur n'est pas levée
vous rigolez!

8 heures..c'est pas une heure
pour réveiller l'humeur
le samedi! ça me dit pas du tout!
 
même dilemme le dimanche

il faut passer 8 heures
sinon l'humeur flanche

bonne ou mauvaise  
Sans un gros déjeuner
l'humeur pique du nez
 
Quand enfin l'humeur émerge
l'humeur hume l'air du temps
soleil

humeur au beau fixe
pluie

  humeur brumeuse

brume

humeur frileuse 


Roses épanouies ...
l'humeur change de patrie
English Humour!
 


Humeur......les ficelles de la réussite:

Après 8 heures, le dimanche

Apportez mon déjeuner au lit

Prévoyez la rondelle de soleil

un bouquet de roses Anglaises

Vous aurez une Tricôtine

d'humeur .... badine!


lop03222.jpg 

images:www.fotosearch.fr

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 22:25

Jeudi en poésie

communauté CROQUEURS DE MOTS

 

 SOIE.jpg

image:www.fotosearch.fr 

 

 Elle imprègne ses plus intimes pensées.

Elle impose au fil des jours de prendre soin d'elle

se conduit en *maîtresse exigeante mais féconde.

Elle réclame en toute saison

disponibilité et conscience.

*Intimement lié à sa passion,

il prodigue à la belle,

les soins les plus tendres

Gouvernant la vie

de qui la possède,

elle ne s'accomode

ni de l'infidélité vacancière

ni des rendez vous manqués

ni des deuils paralysants.

Triste ou joyeux,

 alerte ou perclus,

 amoureux ou délaissé,

quand le temps est venu,

le vigneron se doit à sa vigne.

*A l'épouse patiente,

 il faut raison se faire

la lutte est inutile....

les armes inégales 

la rivale est "fatale" !

 

 

texte de Maurice Denuzière....

* revisité en poésie par Tricôtine

 

ci dessous je vous livre le texte original

La vigne exerce sur le vigneron une emprise physique et imprègne ses plus intimes pensées.

En imposant à l'homme au fil des jours de prendre soin d'elle, la vigne se conduit en épouse exigeante mais féconde.

Malgré quelques écarts ou oscillations météorologiques, ignorés du calendrier, le vignoble réclame en toute saison, disponibilité et conscience.

Intimement lié à sa vigne, le vigneron joue chaque année à qui perd gagne.

La vendange est l'enjeu de cette partie en plusieurs manches où toute relance est incertaine.

La taille habile, le minutieux désherbage, l'ébourgeonnage prudent, l'effeuillage orienté sont les atouts du vigneron, mais le destin dispose de cartes fatales qu'il peut abattre à tout moment: gel tardif, grêle, vaudaire,sécheresse, parasites.

Gouvernant la vie de qui la possède, la vigne ne s'accomode ni de l'infidélité vacancière,ni des rendez vous manqués,ni des deuils paralysants.

Triste ou joyeux, alerte ou perclus, amoureux ou délaissé,quand le temps est venu, le vigneron se doit à sa vigne....

 

Nous ne serons pas là ce soir

pour vous rendre visite

 Tricotin sera à la fête

avec sa légitime Tricôtine

  "soirée ....spéciale.... Rivale"

Nous lèverons nos verres

à la santé de son dernier né

discussions passionnées

"vin, vigne, vignoble, vignerons"

ça nous changera d'air... pas de paroles...

 

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Poésie
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:00

Prénom du mercredi 
pour
la récréa  chez Bigornette

 

 

La cité acidulée, angoisse

une ombre sombre gronde

plus de festivités,

chacun cherche un endroit

vers lequel s'abriter

Le ciel se déchire

en éclairs foudroyants

en rafales de vent

des trombes d'eaux

inondent la vallée

balayant les minuscules

habitations des papillons multicolores.

 

Sous les solides renoncules 

Fulbert est là, ailes repliées

attendant patiemment

que l'orage passe.

 

Son regard s'éclaire

revoici la lumière!

il ne pleut plus!

tout devient lumineux!

 

Dans le soleil radieux

apparait Félicité

telle une fée,

Félicité sa fiancée

diaphane  beauté

aux ailes irisées 

Fulbert est rassuré!

 

Félicité, Fulbert, 

tous leurs congénères

iront papilloner

avec complicité

porteront la couleur,

l'amitié, la gaieté

à la fée des buyères,

la fée bleue de l'Isère

qui les accueille

chaque jour sur son épaule

en toute simplicité.

               ( pour C. F.)

papillon.gif 0353.gif  0182.gif 

images : www.animated-gifs.eu

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Prénoms du Mercredi
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 08:18

Une inspection de toute beauté,

chacun s'était mis sur son trente et un

pour cette première revue de Tricôtine!

 

j'ai joué à la petite souris,

fureté dans vos malles

y ai fait des trouvailles

bien dignes de la coquille

c'est une promenade

que je vous recommande

vous en reviendrez

les yeux remplis d'étoiles

 

Allez croquer dans les greniers

 ils sont à coeurs ouverts

0010

tricotine-4 copie

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 06:00

 Le défi de Tricotine

 COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS

grenier.jpg

 

"Le grenier mansardé"

 

La rambarde de bois rugueuse de l'échelle style "meunier" qui y mène, tremble sous l'effet de ma main. 

C'était notre quartier général de filles t'en souviens tu Lalie ? Papa nous avait dit "si vous le nettoyez vous pourrez y camper". Pas encore rénové, à cette époque, les trous dans le plancher, les toiles d'araignées, les souris ne nous avaient pas rebutées! Nous en avions fait notre tour d'ivoire, nos lits à baldaquins confectionnés avec de vieux rideaux punaisés sur les poutres,  nous jouïons les princesses au grenier dormant ...ne dormions pas ! Nous avions toujours une nouvelle chose à nous dire...Nous inventions nos vies dans ce donjon où les princes charmants viendraient nous délivrer. 

Je connais ses entrailles dans les moindres recoins, là sous la tuile qui commence à chauffer au soleil printanier, il y a l'histoire de ma vie antérieure, l'histoire des mes vies intérieures, des morceaux de mon existence dont j'ai voulu conserver l'image, à travers des babioles insignifiantes, de peu de valeur.

Surtout ne rien toucher en mon absence... ne rien emprunter sans m'en parler.. jusqu'à cet ours en peluche borgne qui baisse la tête comme endormi par la chaleur.

Je pourrais m'avancer les yeux fermés sans craindre la moindre bosse, je connais la hauteur des poutres,  il suffit de se voûter légèrement.. A droite il y a la petite fenêtre qui donne sur le jardin;

J'ouvrirai d'un coup sec le vieux volet, il ne grincera pas !

Le soleil s'engouffrera arrosant la poussière de son jet lumineux, inondant mes narines des senteurs de Glycine, une abeille éblouie cherchera la sortie, le grenier au printemps , un bonheur sans pareil!

j' avance de trois pas, toujours les yeux clos,  la malle de marine de grand père est là, immuable, attendant patiemment qu'un jour on la "descende".. ma malle aux trésors qui ne renferme plus que les confessions  d'une adolescente sur un journal intime, perdu dans des photos de classe jaunies, et des correspondances anglophones de mon autre époque.

La progression vers le fond du grenier est plus oppressante,  je vais paupières fermées, la luminosité ne se perçoit plus, je sens que l'air est moins léger, l'unique fenêtre ne ventile pas aussi loin, la résine du lambris échaudé semble vouloir pleurer en larmes odorantes.

 

Ils sont ici au pied de la poutre maîtresse, il suffit que je me baisse un peu, une boite à chaussures fanée leur sert d'écrin : mes patins à roulettes aux lanières de cuir! ils sont là ! bien là! loin des fistons.. trop loin pour qu'ils osent s'aventurer à les essayer.

Le mur de pierre est juste quelques dizaines de centimètres plus loin, l'armoire y est seule à cet endroit,  droite comme un garde , l'unique espace où elle et moi pouvons être debout; à l'intérieur la machine à écrire mécanique " une royale", trônant parmi les affaires de plein air que l'on sortira cet été!

 

J'y passerais des heures, lovée dans cet antre chaleureux, en oublierais de boire et de manger, j'y serais ermite, sage, mon âme y vagabonde... c'est une invitation à la contemplation, la méditation, point besoin de cours de relaxation. Le grenier, c'est le comble! Un paradoxe, on vide la maison et on comble le grenier qui à son tour vous comble avec les souvenirs, j'y retrouve mes morts, mais aussi la vie à travers ces objets , les pans du passé.Ce mouvement perpétuel de sac et de ressac, module les battements de mon coeur , mon rythme cardiaque est entre parenthèses.

 

Je dois faire demi tour, le temps passe vite dans ma mansarde...

   

A la sortie je donnerai un petit tour de clé à la bouteille musicale de grand mère Marie, juste pour verifier qu'elle fonctionne,  ma visite sera terminée sur un petit air de menuet, je reviendrai avant l'été c'est sûr, chercher le matériel pour les jeunes qui voudront camper... à moins qu'ils n'investissent à leur tour le grenier ?

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Jeux d'écriture
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 06:00

 Oubliée dans les festivités

 de ces derniers jours

   Hauteclaire a posté

le 3000ème salut aux aiguilles

dans la bulle de Tricotine!

Mes pelotes ayant été volées 

par on ne sait quels pirates

aucune rançon

n'ayant été demandée

Hauteclaire

le choix se limitera....

à la malle du grenier

 

MALLE PIRATE

 

pour un petit tricotinage

tricote

qui j'espère ne sera pas mité !

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tricotage et papotages
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 08:01

Pour la communauté de Lajemy
"le casse tête de la semaine"  

 

le mettre dans ma poche... difficile

le prendre par les sentiments ?

qu'il ne reste pas de bois

que mon envie de brindille le titille...

qu'il soit frais et disponible

qu'il lache ses coussins 

mon Tricotin...;

  TRICOT1.jpg

J'en rêvait .....

Tricotin l'a fait!!

mon porte bonheur 

a démarré l'élévateur

ma brindille est là

 trônant dans le jardin

en ce 1er jour mai

quel bonheur!

Sonnons clochettes !  

 Résonnez Muguets !

 

Je vous souhaite le bonheur d'avoir les brindilles qui vous titillent!!!

1er-mai.jpg 

Merci mon chéri ! je souris !

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 19:01

 

 

 

 

                                                                                    

coquille 2

Ils embarquent à nos côtés ,

deux matelôts de plus!

 

Deux nouveaux blogs

un tout rose qui croque sous le dent

www.leboutderadis.over-blog.com

 

un tout en poésie masculine !

www.papyanar.com

j'espère

que vous aurez le loisir 

     d'aller les découvrir !!

 

tricotine-4 copie

           
Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans INFOS CROQUEURS DE MOTS
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 22:01

(pour lire cet article arrêtez la musique générale du blog)

La journée avait bien commencé

un ptit bonheur tout rose

mon oeil l'avait capté

à peine une paupière levée!

 

 rose-29-04-1.jpg

 

la journée à continué

chaque chose apparue

sous le meilleur des jours

bonheur!

 

ce soir un soir de tintamarre

tintamarre en fanfare

bonheur!

émotion!

pleurs!

 

Néon perdu dans les creux pavillons

d'une fanfare croqueuse de douceurs

bonheur!

une couette tardive

mais une envie subite

de remercier en écho

par ces morceaux de mon saxo

les joyeux "fanfarons" croqueurs matelôts

 

 saxo1.jpg

 

Vous m'avez cloué le bec

 

Le saxo en poussière

se lamente,

manque des doigts

manque une seconde tête

 

Je ne jouerai pas "petite fleur"

elle l'a été aujourd'hui

faisant pleurer mon coeur!

bonheur!

 

Je vous vole le tableau

si bien tricotiné

il sera en bonne place

dans la cabine de Tricôtine

bonheur!

Fanfare-pour-Pascale.jpg

 

MERCI VOLEURS D'AVATAR ! 

PIRATES!

CORSAIRES!

MERCI CROQUEURS DU MOT BONHEUR!

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article