Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 19:06
Pour Noël
Le meilleur de vos mots


Fouillez dans vos articles déjà publiés
choisissez celui que vous aimeriez
nous faire partager à nouveau

1) Pour le défi :
essayez de choisir un défi, un thème de la semaine,
un sujet d'atelier d'écriture ou de jeu de mots
auxquel vous avez participé
(toutes communautés confondues)


Coucou ,
Pascalinette prépare sa valise 
 On  va vous mettre à contribution
pour ce nouveau défi de Bruno
pour les croqueurs de mots

Un texte écrit pour un défi uniquement concocté par Néon
 dans les débuts de mon Blog,
bien avant de faire partie
de la merveilleuse
 "communauté des croqueurs"

Ayez la force de faire un gros clic
ICI
 et vous trouverez ce conte  imaginé par Néon et Tricotine
un peu de magie  pour Noël



me connecterai quand ce sera possible,
 et vous rapporterai des photos
de mon escapade à ma chère Kâpitale

pour Jeudi la poésie est programmée
 
je vous souhaite  de passer de très bonnes Fêtes
et vous fais  plein de bizzzzz

0057.gif

Tricotine et Néon

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 21:50

Le courrier qui se trompe de destinataire
le nouveau Défi de
Bruno
Pour la communauté des "croqueurs de mots"




Lettre arrivée par erreur
 
Écrivez une lettre
qui débuterait par :

"Votre lettre m'est arrivée par erreur"

Cette lettre peut émaner de n'importe qui
 venir de n'importe où
et annoncer n'importe quel événement
c'est votre imagination qui en décidera
je me régale par avance.


encre.jpg

Tricotine adore le courrier,
pas celui qui vient du Trésor Public,
ni celui qui est timbré machinalement
 sans réfléchir par une machine à lecture optique
estampillé "envoi en nombre",
 non Tricotine aime les enveloppes
avec de beaux timbres de collection
qui représentent des tableaux de Maîtres,
 ou des personnages de bande dessinée,
l'adresse constituée par les arabesques magnifiques
 d'une calligraphie travaillée à la plume,
de préférence à l'encre violette,
sur une enveloppe au papier tramé,
 parfois parfumé,
une telle lettre Tricotine l'ouvre
  après l'avoir retournée
et inspectée sous toutes les coutures
pour trouver les indices concernant l'expéditeur !
Alors ouvrir une enveloppe par erreur
voilà un nouveau défi qu'il me faut relever !
redoubler d'imagination!! au boulot Néon

"Votre lettre m'est arrivée par erreur,
enfin pas tout à fait,
dans cette bouteille
que vous avez probablement jetée à la mer,
avec l'espoir ô combien chimérique
que quelqu'un puisse en lire la teneur !
Eh bien elle est arrivée, dans un endroit bien reculé, 
depuis votre pays au delà de l'Océan Atlantique,
a effectivement vogué pendant de longs moments,
ballotée par les vagues, 
pour venir se nicher  à la dernière marée,
dans ma nasse à attraper les crabes.
 je suis ravie pour vous, Winnipeg est vraiment
très éloigné de notre petite bourgade de Gironde,
je sais que c'est au Canada dans la province du Manitoba,
 pour avoir eu dans mes années de jeunesse
une correspondante qui habitait à cet endroit.
Une chance que je parle l'anglais,
 et comprends sans souci vos écrits...
(en fait je vous écris la lettre en Français pour le défi de Bruno,
mais c'était prévu en Anglais au départ,
 j'ai eu un peu pitié de mes lecteurs n'ayant pas cette langue à leur arc)

 
votre nom ne m'est pas étranger pourtant,
N'avez vous pas dans vos connaissances ou
 votre famille une personne se prénommant Louise,
qui aurait dans les 40 - 45 ans ?
Je vous embête mais si tel était le cas,
 je serai vraiment ravie d'avoir des nouvelles
 de ma correspondante de jeunesse.

Je vous envoie comme demandé une carte de ma région
et vous fais certifier à la mairie la destination finale de votre
envoi par voie postale maritime .
Souhaitant que vous remportiez le prix attribué
"à la destination la plus lointaine"
du "concours de bouteille à la mer"
Bien à vous, 
vous remerciant à l'avance de répondre à votre tour
 à mon espoir chimérique."


Pascale Tricotineuse*

 (* mot canadien pour désigner les tricoteuses "au tricotin" art très développé là bas)

mitb

(image www.oberthon.chez.com)


Partager cet article
Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 21:00

 les rondibelles nouveau défi deBruno

pour les   CROQUEURS DE MOTS

LA RONDIBELLE

Certains ont déjà participé
à ce petit exercice sur mon blog il y a 9 mois
mais on peut s'y amuser de nouveau, sans limites.
 
Je vous propose
d'écrire une rondibelle 
( petit poème du XVIIème siècle )
Le poème ne doit comporter que
deux alexandrins (12 syllabes ou pieds)
 dont l'un doit se terminer par un prénom féminin
et l'autre par le nom d'un plat cuisiné.
Vous pouvez  écrire, à la suite,
 autant de rondibelles que vous le souhaitez
Soyez détendus, vous verrez, c'est amusant !


 On se presse à la table de Marinette
qui a fait mijoter un riz sauce poulette

Après midi de filles chez la tante Bertille
tasses de camomille et  tarte aux myrtilles

Ils se lèchent les babines les chatons de Sabine
attendant  leur  prêtresse de la boite à sardines

combien difficile ce défi pour Tricotine
seule recette de cuisine: "chocolat et tartines"

   

nom d'une rondibelle et boule de gomme pauv' Néon
tu préfères te taper ribambelle de bonbons!!
(hors sujet je sais !!)

 mais remercions tout de même notre cher Bruno
de trouver chaque semaine de quoi régaler
l'appétit vorace de tous les "croqueurs de mots"





Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 20:07
Néon et Tricotine ont remonté les marches pour ce nouveau défi de Bruno

et LES CROQUEURS DE MOTS



"L'escalier"
Après l'ascenseur, un peu d'exercice
avec l'escalier de vos souvenirs
celui qui a marqué votre enfance
un voyage, l'histoire, un fait divers.....

Ecrivez un texte, récit en prose ou poésie 
sur ce thème de "l'escalier"

Bon courage et ne sautez pas trop les marches 






 "L'escalier de la vie" 



Petite, malgré mon insouciance,
les premières marches semblaient infranchissables,
pourtant à y regarder en arrière,
elles étaient minuscules, voire ridicules

les premiers chagrins d'amour, plus hauts que l'Everest,
et pourtant à y regarder en arrière,
rien il ne m'en reste

rencontre avec mon Tricotin,
j'escalade bon train,
projets et rêveries,
en route.... je suis partie

premier enfant
trois marches en avant ,
quatre marches plus tard
mon deuxième lascar

puis  une grande  barrière on perd un être cher...
quatre pas en arrière, 
le temps passe,
la douleur dans nos coeurs s'efface,
son souvenir devient pilier, garde fou, rambarde qui nous aide à avancer..

Je grimpe dans  l'escalier de mon petit bonheur
aux marches de plus en plus hautes,
claudiquant de ci de là vers le sommet  
 le sablier sécoule, le temps compte à rebours ,
la descente est plus près jour après jour ...je le sais !
mais je tiens bon la rampe,
avec pour seul espoir
de devenir plus tard
même en...... souvenir
pour mes deux garnements d'amour
l'escalier qu'ils emprunteront
le pilier qui les soutiendra
du haut des marches,
l'ange gardien du phare qui les guidera, 
vers leur propre avenir! 

(mots d'une petite mère à ses enfants)


 merci les "filles du macadam" pour la photo


Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 22:26
   13ème défi de Bruno

POUR LES CROQUEURS DE MOTS

"L'ascenseur"

Ecrivez une poésie ou un récit
sur le thème de "l'ascenseur"
sans utiliser ni employer les mots :
ascenseur, monter, escalier,
immeuble, cage, étage

Bon courage !


Un thème qui me replonge bien loin dans mes souvenirs d'enfance..
chez TRICOTINE ici à la campagne, on sort on rentre comme dans un moulin, à la seule force de nos petites pattes, pas la moindre dénivellation, pas même un semblant de trottoir....

Repartons en arrière, vers l'ère Parisienne, vers ma préhistoire !

ma Kâpitale..
j'habitais dans un hôpital, non que je sois malade, mais passons les détails...

Je devais avoir quoi?....une huitaine d'années?
quand ils l'ont installé,
les messieurs aux costumes marqués OTIS,
on était aux aguêts, avec ma petite copine Floflo
qui mettait toujours ses chaussures à l'envers "comme le roi Dagobert!"
on n'en croyait pas nos yeux...
on en avait pourtant déjà vu, bien sûr, mais ceux d'un autre temps, qui faisaient des bruits effrayants,aux grilles ouvragées, mini habitacles, poulies apparentes;
bien que plus élégants, n'étaient que monte charges.

Celui là c'était un géant ! capable de transporter les chariots , les malades en fauteuils roulants et les visiteurs nombreux dans ce genre d'endroit.

Machine rutilante tout de métal vêtue,

des voyants lumineux de différentes formes et couleurs!
mieux qu'un arbre de Noël ! Machine futuriste s'il en est !

On les a épiés les pauvres ouvriers, on leur a cassé les pieds pour savoir quand il serait mis en service...

interdit aux enfants non accompagnés qu'ils disaient!

"Nous on n'est jamais accompagnées, on habite ici !
en plus on est obligées de passer par là pour descendre jouer sur le terrain plus bas"

En fait de terrain de jeu nous avions trouvé mieux !

Une fois le bon bouton poussé! il ouvrait grand la bouche!
le sésame vers les parties de rigolade... On s'engouffrait dans la caverne d'Ali baba, avec des cris de joie, pressions tous les boutons, "jouions de l'accordéon" bien consciensieusement,
bon élève, il s'arrêtait à chaque niveau (seulement trois en fait), 
nous sautions à cloche pied sur chacun des paliers, le jeu consistait à rentrer juste après sa sonnerie, avant la fermeture des portes, si on râtait ce n'était pas trop grave,la machine infernale avec son oeil de cyclope, nous repérait et retenait ses bras pour ne pas nous écraser...

Magique la chose !

Il arriva un temps où nous nous sommes lassées, il fallait inventer un autre jeu, un jeu qui mettrait nos compétences sportives un peu plus en avant:
Nous appelions la cabine au troisième palier, attendions qu'elle arrive,qu'elle s'ouvre, la programmions pour le rez de chaussée,et dévalions, parfois au risque de tomber, les 80 marches, pour arriver avant la sonnerie.

Puis nous avons grandi, trouvé d'autres passions, l'avons abandonné à son rôle utilitaire, l'avons même snobé, il n'était plus guère notre meilleur copain,témoin et compagnon de nos jeux interdits.

J'en ai connu plus tard, bien plus sophistiqués, avec même des clés réservées aux locataires pour parvenir à des espaces ou piscines privés.

Maintenant je n'aime plus ces mangeurs de foule, ces compacteurs d'humains, ces étouffe chrétiens, qui vous propulsent à des années lumières à la vitesse de l'éclair, vous en sortez vidés avec le mal de mer, sans avoir respiré même une bouffée d'air!
J'aime les marches qui tournent en colimaçon, qui craquent sous le pas, sentent l'encaustique, habillées de tapis aux motifs exotiques, usés par les pas de la copropriété..

ça sent "mon vieux Paris",
oh oui là je respire !
ça sent les visites chez tante Marguerite
 une vraie Parisienne "d'un autre temps " qui,  à 80 ans trouvait que ses voisines bien plus jeunes qu'elle devaient rester chez elles:
"A leur âge, elles ne devraient plus habiter au cinquième, elles font bouchon, elles ne descendent plus assez vite " disait-elle !

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 18:14

 

défi n° 12  de Bruno

Communauté "CROQUEURS DE MOTS"



"Comment ça va ?"

Imaginez que vous rencontrez
des personnages célèbres
qui répondent à votre question :
"commment ça va ?"

Exemples

Icare : "je me suis planté"
Marat : "ça baigne"

Amusez-vous bien !




Louis le 16ème : ça décoiffe !
Alain Prost : ça roule !
Roselyne Bachelot : j'suis un peu grippée...
Nicolas Sarkosy: petitement
Cyrano : enrhumé !
Alice (Lewis Caroll) : merveilleusement !
Landru : au poële !
Jeanne d'Arc: du feu de Dieu !
Hitler : ça boume !
Zeus : du tonnerre !
le Yéti :  je suis glacé !
Obhama : as I can !
le Capitaine du Titanic : Cool!

Bruno maître des mots  : bille en tête !!!

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 17:31

décidément Bruno  met mon cher Néon en joie pour les derniers défis

de la Communauté CROQUEURS DE MOTS


"Objet personnifié"

 Choisissez un objet
et dotez-le de toutes
les qualités humaines
(actions, pensées, sentiments)

Ecrivez un
texte narratif, poème en prose, poésie....
autour de cet objet

Nous ne pouvons vraiment pas résister !! 

" ma couette coquine et coquette"

 Quelle coquine ma couette de Tricotine,
elle me fait des caprices chaque matin,
ne veut pas que je la quitte comme un bambin
 qu'on laisse dans la classe de maternelle,
elle vous fait des yeux de malheureuse,
on se force à ne pas regarder en arrière,
en lui promettant que la journée sera courte,
qu'il ne faut pas pleurer,
que Tricotine doit faire travailler son Néon
jusqu'à ce soir...

lui expliquer pour la rassurer
que sa journée sera belle,
que le soleil dardera ses rayons à travers la fenêtre,
jouera à cache cache avec elle,
dessinera des ombres sur son beau tissu,
que les minettes Maya et Aquarelle,
si on a omis de fermer la porte,
se prélasseront en ronronnant avec elle.



image du net sur http://myemoticone.bloguez.com


Alors elle ravale ses larmes, se fait une raison,
en attendant mon retour comme un chien fidèle.

En plus elle est coquette,
nous fait faire des folies,
pour que le lit soit joli,
une housse à fleurettes,
un joli boutis pour lui tenir compagnie,
comme ça  pense-t-elle
je ne la quitterai plus, je serai là pour elle.

Quand la journée est enfin terminée
parfois à des heures bien peu avouables,
elle est toute en joie, me saute au cou,
se fait douillette, m'enveloppe de sa chaleur,
m'ouvre son coeur, me couve et me protège,
c'est elle qui mène la danse, après ma longue absence.



image trouvée sur www.gifsanimes.net

Comment résister à tant d'arguments
le bien être me prend,
Néon devient néant
le repos des guerriers
dans ce cocon de douceur
après le dur labeur des compteurs,

Ma couette, coquine et coquette
 je l'aime elle est sacrément chouette !!

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 17:52

Quelle bonne idée ce défi!!  
 de Bruno

communauté "CROQUEURS DE MOTS"

"Dîtes-le avec dix mots"

Écrivez un récit
qui utilisera
 les 10 mots suivants
dans cet ordre :

valise, bleu, travailler, pensées, train,
éclatante, écrire, rêve, voyage, équivoque


Style, sujet et longueur de votre texte
à votre appréciation





Chouette Tricotine fait sa valise !!
Néon en est devenu tout bleu de joie!
On va enfin cesser de travailler
Adieu pensées torturées de comptabilité.....
Démarrons à fond de train
vers cette période éclatante de volupté!
Ptêtre bien qu'on va écrire pour les défis de Bruno...
Notre rêve de voyage c'est pas loin... sous  la couette,
Pas d'équivoque on va jouer les marmottes!!!

        

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 21:44

le neuvième essai pour Les défis de Bruno

et la Communauté CROQUEURS DE MOTS

"Tautogramme en S"

Écrivez un texte
en utilisant un maximum de mots
qui commençent  
par la lettre "S"

Sujet et style libres
la lettre "S"
offre beaucoup de possibilités :
humour, rythme, mélodie...




S
"Siméon : souriceau sans souci "


Sans souci, au sous-sol,
Siméon le souriceau,
sournoisement siffle en solitaire
son salmanazar de Sancerre,
 sans sourciller,
soirée "soiffard"
s'empiffre de saucissons,
savoure avec soin de solides salaisons. 

 

Siméon si Sâoul s'accroche aux solives,
se suspend sans suspicion aux structures du souterrain,
sans savoir, il a sinistrement souillé sa salopette !

"par ici la sortie !"  hips !
"voilà le soupirail !" houps!
"sachons si Sidonie a servi le souper !"  hips, hou là là !
(singulière symphonie)


"Saperlipopette !  Siméon!
sais tu qu'il est sept heures !"
s'écrie Sidonie sidérée !

Siméon sans scrupules,
soulève sa souris,
sautille avec satisfaction...
soudain!
Siméon s'affale sur le sofa,
sonné , à saturation !

Sidonie surmenée s'inquiète
du sordide spectacle surréaliste...

"Sacrée Soirée !Sacré souper ! "
"Siméon !"
"Sans coeur!"
sanglote Sidonie seule au salon ...

Siméon se secoue,
se met sur son séant,
"Sidonie, .....ma souris, ....ma Sidoucette ",
sussure ses sentiments,
serre sa souricette,
sur sa salopette souillée....


les secondes s'écoulent
tous deux sont enlacés synchrones...


.........."Sapristi !! Siméon  mon soufflé !!"



 gifs animés de www.animated-gifs.eu






Partager cet article
Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 22:01

 

Nouvelle contribution  aux Défis de Bruno
Communauté "CROQUEURS DE MOTS"



"Poème court ou haïku en trio"

Ecrivez un court poème
en associant
un moment de la journée
un animal, un fragment de paysage
à une sensation, un mouvement

OUVERT à TOUS 
   

Vers libres (sans rimes)
en 3 tercets
(tercet : strophe de 3 vers groupés)
ou
 en 3 haïkus
(haïku : 3 vers de 5/7/5 syllabes)



"Trois fois trois = neuf ?"

Neuf est l'oeuf
 à neuf heures du matin,
sous l'aile de la poule qui le berce sans fin...

oeuf
Faim, oui j'ai faim !
je mangerai bien un poussin pour midi,
sur une tartine dans le fond du jardin!




Jardin, jar  dînons !
oui dînons ! au clair de lune et sa nuit étoilée,
le clapotis des vagues nous reposera jusqu'à redevenir tout neuf ..

photographie gratuite Oie


....NEUF EST L'OEUF.... etc.....

FIN
d'une histoire sans fin, Néon a tournicoté
une salade d'oeuf, de poussin, de poule, de jar,
parcequ'il avait faim
et que son zébulon n'a rien compris à ce Défi !

Partager cet article
Repost0