Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 07:00

 

 

 

 Défi n°42 

 proposé par  Lyly

  communauté croqueurs de mots

 

Le portrait de mon maître ou de ma maîtresse  

 

"On dit souvent des animaux de compagnie

qu'il ne leur manque que la parole...

Pour ce défi, laissons-les s'exprimer et dépeindre leur quotidien,

en dressant le portrait de leur maître ou maîtresse adoré(e)

(Ne mettez surtout pas de côté vos petits travers )"

 

Texte réel ou fictif, la forme est à votre convenance

Alors à vos plumes ! Amusez-vous bien !

appareil photo

  Aquarelle

C'est qui ? qui cause ???

  100 3819

- Oh  ben ! la Farfouillette

avec son bavardage chronique (clic)

 elle a l'habitude de baver  !

 

100 3815 2

- Oui mais moi j'ai déjà dit ce que j'en pensais,

et puis vous auriez la une, à trois pour une fois !!

 - Vous vous décidez ?

 Lyly attend le papier pour Lundi

Je sais bien que ce n'est pas facile vous êtes quatre,

 et nous aussi, alors vous la crachez votre caricature ..

Am stram gram !! pique et pique et ... collée Maya!

catwomenN1224.jpg

- Oh non pas moi, avec mon oeil en bandoulière,

ça va pas le faire pour la photo!

et puis j'aime mieux couver la paperasse

que faire la couverture des papiers

 

- Vous n'avez qu'à faire un portrait chacune,

pas de discution au trot mesdemoiselles !!!

C'est la "Maitresse" qui vous donne

le devoir à rendre 

 

100 3815

- Bon puisque tu le prends comme ça Tricôtine,

je vais faire la volontaire

c'est toujours moi la plus téméraire

j'aime pas les punitions générales, ni les particulières...

 

hum.. hum... (raclement de gosier)

un deux... all'os  !! un deux trois .. ça  baigne !

Vous me connaissez tous ...

 Farfouille j'tembrouille  qui prend le microc  !

 

Savez qu'on a quatre deux pattes à la maison

une fille: Tricotine 

trois garçons : Tricotin et les deux chérubins

et qu'on est quatre quatre pattes

quatre filles : deux félines  Maya et Aquarelle

deux canines : Tanga et bibi Farfouillette

j'suis la dernière arrivée

alors le portrait va être un peu rogné

passons les chérubins, nos grands zamours

mais on les voit que le week end

quand ils sont pas en vadrouille

 Tricotin lui il est fan de l'équipe "canine"

les félines faut pas qu'elles se frottent trop...

ça le rend grognon, 

surtout quand qu'elles essaient

de lui piquer sa place au canapé

zou! zou! pschitt qu'il fait

et les tigresses se réfugient

dans les pattes de Tricôtine.

c'est notre père qui est aux cieux ....à nous !

un coucou qui vole au dessus des nuages

parait qu'un jour....

il a oublié de sortir une ancienne canine de son coffre de voiture,

 et qu'il se demandait bien où elle était passée !!

il est pas  triste " mon rantanplan j'ai tout oublié"  

ça fait rigoler toute la ménagerie quand il raconte ses zaventures

 

Tricôtine,  elle c'est la chef de meute

 dès qu'elle rentre elle pose des quantités de questions

 s'il nous a bien donné à manger et à boire

s'il y a eu des coups de téléphone,

"quoi de neuf "...

c'est son truc à Tricôtine!!

il est tellement distrait le père Tricotin 

qu'elle est obligée de coller des post it partout

et... il oublie de lire les post-it !!!

wouarf wouarf  il est trop tordant

 

Tricôtine c'est la féline par excellence

indépendante comme ses tigrées

la semaine c'est un éclair

tu la croit à un endroit...

psstt elle s'est faufilée

que t'as pas eu le temps

 de lever une patte

ou ton nez mouillé

pour lui faire un bizzzou

 

 le week end

elle se prélasse,

dans sa niche à fleurs

ronronne sous sa couette

comme ses deux zabeilles à rayures

elle aime la chaleur, le calme...

 et lape des quantités de lait

c'est impressionant!

 

Le dimanche matin,

quand c'est départ pour la "Sasse"

avec les trois mâles on fait un peu de bruit

Tanga et moi on "zappe" un peu pour la fête

on fait "greli grelot", qui c'est qui va se promener?

Alors là c'est plus un ssat la Tricotine,

c'est une boule d'ogre...

c'est qu'elle nous croquerait....  la vilaine bête ! 

 

le dimanche ,on en profite bien

 elle a pas courses... de lévrier 

elle a balai , .... j'adooore!

surtout quand c'est dehors

 si je farfouille un peu trop ses zoeillets et ses roses

elle montre les crocs et grogne un peu

mais faut bien que je l'amuzze

sinon elle resterait enfermée

c'est pas une vie d'humaine!

 

degats-farfouille.jpg

Les félines elles ont droit de rentrer,  mais pas nous

alors  je leur cours derrière... 

Quel jeu, les ruzzes de Tricôtinocoyotte :

elle m'ouvre la porte et  fait sortir les tigres...par la fenêtre

 Pas chienne la  Tricôtine 

et drôlement câline avec ça 

elle fait jeu de tous poils

les rèches, les doux

pas de jaloux

et elle nous cause beaucoup 

mais on comprend pas son charabia

parait que c'est sa veilleuse bleue

 son vers luisant  "Néon"

 qui perturbe son langage

 "Oh  ma mmmmignonmmfarfouillette"

"Oh ma mmmagnnbiloumaya"

"Oh ma gentlemmmailmimitanga"

"Oh ma minouchmmmquarelle"

toujours partante pour les bizzzoux!

 

On s'amuzzze comme des folles le dimanche

mais tout ça vous le savez déjà ...

 

Y z'ont rien d'extraordinaire

nos quatre deux pattes

c'est pas des deux pattes L.O.F

ils gagnent pas les concours de beauté

mais on les z'aime ,

 ils nous font des yeux ....

tellement attendrissants....

il ne leur manque vraiment que la parole

 

Tiens les voilà ...

salut j'vais voir ce qu'ils font !!

A la prochaine sur ma chronique

j'vous fais des bavouilles barbues 

j'vais pas vous razzer... non plus !!

 

 

patte f@ Farfouille

  

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 07:00

 

Défi n°41 

  Tout chocolat ....Une fois pour Jill 

qui secoue la barre de chocolat Belge

sous notre nez de croqueur pendant cette quinzaine

communauté croqueurs de mots

 

 

corps-ebene.jpg   

Il envoûte mes jours et mes nuits
mes petits déjeuners aussi
Charmeur au corps d'ébène
pulpeux et généreux, il mène.


Parfois je refuse ses avances
il sait qu'il gagnera, me mettra en transes.


Je fonds sous son regard noisette
alanguie, liquéfiée... offerte à sa caresse

 

Quand enfin il  s'effeuille

mes pupilles se dilatent

découvrant  ses plaquettes
je ne puis résister ....


Ma langue cherche la sienne
en baisers langoureux 
troublante délectation

un roi en mon palais

 

Je puise son suc divin

nous ne faisons plus qu'un

 

Lorsque l'étreinte s'achève

un frisson légèrement amer

me parcours l'échine

Je sais que sa prochaine fève

sera pour moi.. sa reine soumise...

Je craque....Chocolat tu  me perdras !

 

@Tricotinobnubilée

 

 

2 fois  hip hip hip

Parce qu'il le vaut bien ce diable cacao

 (réedition d'un texte plus ancien  écrit pour un casse tête chez Lajémy )

   

Quest-ce qui cloche ?

  

 chOcOlat !

qui a dit chocolat?

 où ça ? du chocolat ? 

c'est pas un mirage

j'ai bien entendu chocolat!

y a quelqun qui a dit chocolat dans la bulle! 

 

euh ...c'est Lajemy  je crois

mais elle a dit cloche aussi!

pourquoi c'est interdit?

 

Strictement interdit de prononcer chocolat dans la bulle !

si tricotine entend le mot, elle rentre en transes

elle rêve de bain au chocolat, de massage au chocolat, elle a du shampooing au chocolat

prête à s'autoliposucer pour ne pas en perde une goutte

elle tricote en fil chocolat des boites, des pots 

son cuir, ses boots, bottes,meubles sont chocolat !

 

Ras la tasse du chocolat!

si vous venez à l'improviste,

apéro y en a pas ! mais du chocolat oui ! et c'est pas panzani !

elle vous propose du chocolat  en infusion à la bassine, bol, dé à coudre, toutes centilisations

plein les réserves de chocolat : en poudre, en tablette.. (faut pas qu'elle se fasse toper)

y a du chocolat partout!!

sans parler de ses collections, ses idoles

BANANIA-COLLECT.jpg

son Banania en boite, pichet, sucrier, en poster, tablier de cuisine( elle cuisine pas)

à l'éfigie de l'homme à la banane!

vénérés banania , toblérone, cémoi....(non c'est elle)

engloutis en un clin d'oeil sur l'autel de la cathédrale saint chocolat

elle dit quelle jeûne: elle petit déjeune au chocolat

si elle pouvait, elle s'en ferait des steaks, des salades ,  j'en suis malade!

le soir rien d'autre ne rentre dit-elle, forcément ça déborde du bol, ça dégouline!

 

A Pâques c'est pire , l'apothéose, du grand art, du Mozart,

les grandes orgues, la fontaine à chocolat

j'ose même pas vous raconter,

la bulle s'envole vers des sphères intersidérales

à la recherche du chocolat perdu 

les cloches ou ses amis tels des rois mages

apportent en offrandes des tonnes de chocolat!

 

-qu' estce qui cloche chez elle?

  108731

-A Pâques ça cloche... de bronze !

c'est pas du ding ding dong de clochette tintinabulette!

c'est du gros Bourdon, de l'artillerie lourde,

de la cloche de Pâques qu'on manoeuvre à plusieurs

et que je me relève la nuit pour manger un de ces pauvres oeufs rescapés de la journée

indigne!  dingue!  dong

Sainte Religieuse au chocolat priez pour le repos de son foie!

 

-Dong ?

 

-vous voyez ça rend fou ! le choco...lanvin 

je vous avais prévenu

il ne faut pas prononcer le mot choco...

 

-chocolat... euh zut

 

-chut! elle a l'ouïe fine la tricotine

elle entend à vingt lieues le cri du cho... qui reste encore au fond des boites!

chut!  la voilà  c'est mâlin vous l'avez réveillée !

 

-qui a dit chocolat?

où ça ?  ooooù ça?

allez dites moi !

j'ai entendu qu'on parlait de chocolat! ..... 

petit, petit, viens voir tricotine,

allez sors de ta cachette

où il est le coquin ,derrière le canapé?

sous le tapis? je chauffe?

je fonds allez... je me morfonds!

allez dîtes moi, si je brûle...

m'en fous , je le trouverai sans vous!

petit chocolat chez moi

ne passera pas! 

sûr il trépassera par mon estomac !

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:40

"Je vous invite à décrire l'instant juste avant. "

  Forme libre, prose, poème en vers et toutes formes d’expression qui vous plaira !

  

Défi n°40

proposé par Harmonie

 chez les Croqueurs de Mots   

 

Il était allongé là mollement,

sans penser aux conséquences de ses actes inconsidérés,

il avait oublié les destins prêts à basculer,

tout à sa rêverie,

 les heures s'égrenaient dans une lenteur presque immobile...

des hordes de voyageurs scrutaient les panneaux silencieux,

dans un ultime espoir d'y voir ne serait-ce qu' une seconde,

affichée l'entrée en gare d'un train libérateur.

l'instant juste avant n'avait que faire du temps écoulé,

prenait le temps de s'admirer,

 mettait d'innombrables barrières, de multiples obstacles,

on avait beau crier, fulminer,

sourd aux avances,  Impassible,

incontournable, indélogeable, facétieux, et narquois,

il était là et bien là !

Il avait pris soin de casser les rouages,

de renverser le sablier en sa faveur

les aiguilles n'avançaient plus sur le cadran.

Malgré ses barricades et ses menaces

Nous lui avons faussé compagnie

nous n'étions plus otages

  l'instant d'après, charmeur et souriant

nous avait imposé une place de pilote

au volant d'une automobile

 nous étions enfin partis rejoindre nos amis

loin ...... ici (clic) 

Lyon  rugirait ses plaisirs !!!

 transport_95.gif

 

 

 

 

 

 

 

  


 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 06:00

   Abordons le  N°39 Pour O. De Vaux

communauté Croqueurs de mots

 

 

"Vous êtes pris d'une incoercible envie de faire pipi à un moment fort inopportun :

racontez, mais sans faire usage de mots contenant la lettre i "

 

 

 

wc

 

 O.D.V.  tu nous a concocté un drôle de tue tête , un drôle de tord boyaux ...

 

Tout autant ardu qu' un problème de vanne perdant quelques menues gouttes,dont un élève rêveur calculera le volume de perte .

 

Justement .... cela me remémore une annecdote datant de l'école maternelle :

 

Mettez vous dans la peau d'une gosse de quatre ans, devant "traverser comme une grande"  l'ombre des platanes enveloppant le fond de la cour, après le goûter, quand le WC salvateur est posé là bas tout au fond de cette même cour et qu' on s'est descendu par la trachée, une énorme gourde de menthe à l'eau pour décrocher le gâteau sec chocolaté  resté pendu à la luette...

Je scrute, jauge, regarde à la dérobée le sujet et l'objet du problème ... 

brrrrr !! 

Pas d'autre moyen d'aller soulager paupaulette en gouttelettes dans la cuvette des "water closet", sans traverser la pénombre où le méchant loup se prépare à me croquer d'une seule dent!

 

 Enfer, horreur et  torture, la peur au ventre , j'abandonne le projet calculé !!

Je préfère danser sur une gambette, sans secouer trop fort le tuyau,

je préfère que mon ventre explose, je préfère attendre l'heure des Mamans ...

 

De longues heures plus tard , un retour dément, une course d'obstacles dans les rues : 

Maman, adorable Maman,  pressa le pas pour me ramener au plus tôt à l'appartement..... 

nous montâmes quatre à quatre les marches du bâtiment.

Un tour de clé..... Urgence

Deux tours de clé..... UUUUUURGENCE

Quand la porte fut presque ouverte ....

Maman....  euh !! je pense que c'est..... trop tard !!

Mon urètre ulcéré par la retenue, lâcha  un volume de perte dépassant l'entendement !

Un élève rêveur ou carrément cancre dût commettre une énorme  erreur dans ses  calculs quelque part... 

le flot descendant une à une les marches des étages se transforma en torrent évacuateur, ravageant tout sur son passage. 

La mouflette de l'époque se retournant sur le spectacle, pouffa, se marra à gorge déployée,ajoutant à chaque spasme, du volume en surplus. 

Maman fut  légèrement fâchée, assura le nettoyage des étages, gronda son caneton trempé pataugeant dans la mare ...

 

 

Dorénavant au programme et dans les annales de Maternelle on trouve ce sujet:

Retenez cette règle "élèves rêveurs et cancres" ( A apprendre par coeur) 

Théorème  de Pascale: Tout volume absorbé et compressé (eau, café, thé, menthe) retenu contre sa volonté

peut augmenter du double de son volume de départ lors de sa perte quand la vanne est ouverte.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 20:14

Pour la communauté de  FF

 "l'Arbre à mots"

l'Hydroppotame 

 

Sur un dessin d'Adamante  (clic pour voir en grand)

 

 HYDROPPOTAME deux

 

offert à mon Néon pour élucubration

voici ma participation

 

Figure de proue asservie durant des millénaires
A guetter les dangers venus du fond des mers,
Hydroppotame aux lianes serpentères
Brisant ses chaînes, a joué la fille de l'air
Libérée des hydronefs et des océans 
Dorénavant la belle chimère
Vole légère dans le souffle du vent.

 

Merci Adamante pour ton partage, merci également pour la belle légende que tu as tricotinée ensuite  , Néon rêve !!!

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 08:02

Pour la communauté de Lajemy
"le casse tête de la semaine"  

 

 

"l'amitié...."

 

non !!! L'AMITIE

 

en voici un tuto,

au pifomètre comme toujours

Néon vogue à vue , au feeling,

sa corde sensible vibre souvent

sans savoir si la chanson sera belle 

 

 anais

L'AMITIE

laissez de côté le synthétique

prenez uniquement de la fibre naturelle

choisissez un fil de coton solide,

de couleur rose si possible

tricotez maille après maille

en vous appliquant tendrement

deux mailles d'écoute,

une maille dite,

trois mailles de rire,

une de soupir

deux mailles "coup de fil"

sautez en choeur les mailles difficiles.

faites un noeud .....comme au mouchoir

n'oubliez surtout pas de faire plaisir ...

 

le rang suivant est important

 

Ajoutez un tissu ensoleillé

ou un ruban satiné

évitez qu'il ne s'éffiloche

en le surfilant constamment

tricotez fleurs et joyaux

mettez-y tout votre coeur

battez la chamade crescendo

sans attendre quelque écho

votre ouvrage est réussi ? 

oh oui !

c'est une symphonie "complicité totale"

 

L'AMITIE

c'est fort, c'est beau, c'est émouvant

c'est une boite à gourmandises

offrez, piochez à votre tour...

A consommer quoiqu'on en dise..... sans modération!

 

 

 

  

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 06:00

Défi n°38

sous la lorgnette d'Eglantine

 COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS


« L’écriture est votre passion, et vous créez

une Officine d’Écrivain public.

Faites nous partager la plus belle lettre qu’on vous ait demandé d’écrire,

ou la plus amusante, ou la plus singulière… »

lettre.jpg  source : www.fotosearch.fr 

  

Bienvenue

Chez Plume Pudding,

 on y écrit des vertes et des pas mûres,

des réclamations pour les  prunes,

des déclarations pour les brunes,

officine officielle d'utilité publique

officine officielle écrivain public

    

   

Afin de conserver l'éthique  de ma boutique

et  le secret professionnel,

je dévoilerai la teneur de cette missive

écrite sous ma plume,

en préservant l'anonymat

de l'expéditeur.

 

Une dame, presque la cinquantaine,est venue me voir il y a peu ,

elle ne savait comment me présenter sa requête,

mais j'ai compris qu'il était nécessaire de faire ce courrier pourtant  si singulier:

 

 

J'aurais voulu vous dire tant de choses....

le bonheur de vos brassées d'amour, les battements de mon coeur ...

 

Je n'ai pas eu le temps de vous dire...

le goût des confitures, les serviettes de table à rayures qui tombent jusqu'aux pieds,

les parties de pêche à la ligne, où l'on partait à l'aube avant que le poisson ne s'éveille.

 les tartines de gros pain , rugueuses où l'on faisait des trous pour mieux y regarder

le mou découpé aux ciseaux pour les chats tigrés, les siestes obligatoires transformées en fous rires,

le groin humide du cochon, le caquètement des poules, le pis tiède des vaches, de la ferme à côté

les artichauts en fleur, le ramassage des prunes, les chapeaux de soleil en vichy rose ou bleu

"l'ami 6" et ses sièges en vrai Skaï, la grosse boule blanche  qui passait les vitesses....

 

Je n'ai pas eu le temps de vous dire....

les vacances d'été, l'ivresse des balançoires, la finesse du sable, et l'odeur de la mer du Nord.

Nous n'avons pas eu le temps de partager plus longtemps ces bonheurs

 

Je n'ai pas eu le temps de vous dire....ensuite mes peurs du noir,

manquaient vos lueurs d'espoir,  votre présence de chaque seconde,

vos yeux bienveillants, vos sourires illuminant chacun des jours de ma vie.

 

Je n'ai pas eu le temps de vous dire......... cette infinie tendresse qui taraude mon esprit 

 

vous n'avez pas eu le temps de me voir grandir, m'épanouir, vieillir,

Vous n'avez pas eu le temps de bercer ces bouts de choux, devenus des hommes,

ils n'ont pas eu la chance de vous avoir près d'eux. 

Vous êtes trop tôt partis, Je n'avais que 8 ans, 9 ans quand tout s'est éffondré!

 

Il n'est plus grand plaisir aujourd'hui, qu'entendre " qu'est-ce que tu leur ressemble !"

 

Cette lettre est écrite pour vous, Grand mère, Grand père ,

je pense à vous........ toujours,

 j'ai tant de choses encore.......à vous dire.

 

 

 Je crois qu'elle la gardera dans une jolie boite parmi des photos de famille

et la relira les jours de tristesse....

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 22:01

 

Pour la communauté de  FF "l'Arbre à mots"

voici mon premier fruit SCARAMOUCHE

vigne brume

 

 

Voici venu le temps des vendanges

l'automne brumise lentement dame nature

en goutelettes frisquettes

recroquevillé dans sa carapace irisée

Scarabée grelotte sous les feuilles dorées

- brrr, je m'enrhube doucement

la petite rosée qui monte...qui monte

la voilà .... la goutte au nez

 

Atch... Atch.... Atchoooooum!

 

-Dis donc veux tu bien mettre un pull over!!

 s'écrie sa mère d'un ton impétueux

 et s'il te plait Scara... mouche donc ton nez !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 06:00

 

Défi 37 - Ponctuation !

 

Consigne proposée par L'île de Lilie

Postez votre texte pour le

lundi 6 sept. 8 heures (programmez)

Communauté Croqueurs de mots

  

! , ? : () ; . "..."

  Prenez-en un, ou deux, ou... tous !

Parlez d'eux ou faites-les parler.

En vers, avec ou sans rime, en prose, peu importe.

Ces signes articulent tous nos écrits, ils méritent bien qu'on joue un peu avec eux, non ? 

 

  Ce serait renier

tout le contenu de mon blog

si je n'avais choisi  mes chouchoux

pour ce défi

à l'endroit comme à l'envers

saurez vous trouver leur nom ?

 

Seul je mets fin à toute discussion

  

un cheveu bien dressé sur la tête

je ne manque pas d'applomb

 

mais si c'est une bouclette

le grand doute me guette

   

je laisse pousser ma barbichette

voilà ma pause

je prends mon temps

 

pour les néons 

dans un duo équilibriste

nous expliquons



Nous sommes des frères triplés

nés sous le signe de la ponctuation

enfin nous voilà réunis, le rêve est infini



...

 

 

 

 

Mais on préfère largement se rouler par terre  

avec nos cousines les virgules

et nos amies les parenthèses

pour vous faire rire ...

 et faire ...

le singe!!!!

,,

 (?( . . )?)

        ( .. )       

   (  )      (  ) 

   (  )      (  )

    ( ,,)     (,,)

 

  
Partager cet article
Repost0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 21:55

 Défi n°36 proposé par Zineb  du Mobilhome

communauté CROQUEURS DE MOTS

Ecrire un dialogue de théâtre

(à deux personnages, ou plus si vous voulez)

construit sur ... rien.

Un dialogue de sourds, ou un dialogue absurde, qui n'a ni queue ni tête, et qui ne tiendra que par sa structure.

 

J'espère que vous pardonnerez mon retard....

l'envie de participer était si  forte ! 

de retour au bercail et sur la coquille

 je m'empresse de mettre en ligne 

 

J'avais imaginé mettre en scène deux personnages masculins que je connais puisque je les ai faits :

deux frères , ayant les mêmes parents,  le même métier et pourtant si différents...

discutant au cours d'une promenade dans les rues de Bordeaux

(dialogue inspiré par leurs réactions courantes réciproques)

 

Une automobile rouge de marque F.  flambant neuve déboule sur les quais 

et s'arrête au feu rouge devant nos deux protagonistes

 

ferr.jpg

 source image :www.fotosearch.fr

 

K: Regarde Y ! Ce bolide !

Y: Ouais , ça c'est de la bombe !

K: j'voudrais bien être au volant

Y: ça me dirait bien de faire fonctionner le klaxon .. pouêt pouêt

K: Je me demande à combien de tours ça peut monter

Y: Bô... A vue d'oeil ça me donne déjà  le tournis

K: Ce pot, c'est cathalytique tu crois ?

Y: J'sais pas mais c'est du popotin bien usiné

K: La carroserie mazette c'est top

Y: Tu l'as dit bouffi, si c'est pas du rouge chaperon Tex Avery, je me coupe la langue!

K: Volant cuir, siège bacquet, décapotable ...

Y: Décapotable tout de suiiiite...

     à consommer sans modération !

     et les airs bags mamamiia !

K: Le rêve !

Y: Le rêve !

K: ça doit couter une fortune!

Y: penses- tu !

K: La banque elle me suit pas sur ce coup là

Y: La banque ? mais je vais pas voir le banquier pour un petit lot comme ça !

K: Môssieur croit qu'il peut claquer des doigts et hop  ?

Y: Me dis pas que j'suis pas cap tu sais comment ça se passe !

     Hey hey !! mademoiselle..... vous habitez chez vos parents ?

K: Mais qu'il est c... ! je parlais de la " F"

Y: Ah bon ? moi je regardais la minette avec la ptite mini mini  robe rouge !

K: T'es incorrigible toujours prêt à draguer !

Y: T'es incorrigible jamais prêt à draguer, toujours tes bagnoles !

 

(Petit florilège de pensées ô combien masculines servies régulièrement à la table  Tricôtinesque)

 

Partager cet article
Repost0