Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tricoucou ! C'est Moi !

  • : Le blog de Néon & Tricôtine
  • Le blog de Néon & Tricôtine
  • : J' AI LA PASSION POUR LE TRICOT ET LE CROCHET, LA CREATION DE BIJOUX ARTISANAUX ET CADEAUX FAITS MAISON, mais aussi tout ce qui concerne l'écriture,le bricolage, le jardinage, bref tout ce qui fait une jolie vie !
  • Contact

Hop On Cherche Là

Tricôtinozarchives

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 10:04

 

J'ai brrr, j'ai grrrr, j'ai bof, j'ai ce cadeau empoisonné qui s'invite régulièrement à Noël sans qu'on l'ai commandé (j'échange triple, quadruple exemplaire), ce pique assiette,ce trouble fête, je ne me suis pas méfiée, il a tout fait pêter, les canalisations sont gelées, le plombier est en vacances ou parti pour toujours qui sait ?... il va falloir se débrouiller toute seule, relever une fois de plus les manches, faire que la vie s'écoule, sans noeud pendu à la luette, il y a ces sanglots qui vous pressent le coeur, ne demandant qu'à sortir prendre l'air, qu'on va devoir réprimander, ils sont devenus fous, sortir avant les fêtes "vous avez vu l'heure qu'il est ??, "on vous a pas sonnés"  ... Pourquoi il me fait ce sale coup, chaque fois que le soleil est absent? c'est sûrement la raison, c'est la morte saison, le froid glisse, joue les auto tampons, percute  néon  et nous voilà  sur le carreau . Tout le monde est joyeux, c'est la fête, et nous deux on n'y arrive pas, on grelotte par toutes les connexions, on se force mais ça ne pétille pas vraiment.  On est comme ces pins décimés sur le bord de nos côtes, on est debout les pieds sur terre, mais la tête est partie, tombée trois pieds sous terre.

Un sapin cette année, fera une repousse: depuis presque trois ans , il n'a plus droit de cité, on lui clouera une croix au pied, on ne sait jamais, il pourrait tomber, se faire mal !

La boulimie shopping compulsif qui ravive les idées , c'est pas mon truc, encore que je me sois offert hier une pochette de crayons de couleurs, que je taillerai en copeaux  savoureux et servirai à néon en infusion, en perfusion, de l'encre violette, mon "plume" est asséché il a mal au gosier, des laines roses et douillettes, fanfreluches.....alors  c'est p'têtre  pas si grave ? On sera sur pied pour Noël, Docteur ?

 

@Tricotinopoisoncrayons.jpg

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 07:00

 

En digne héritière du néon de mon père,

je me prête avec plaisir à tous ces jeux

lipogrammes ( au lipo club chez Olivier),

mots croisés (avec quelques cases noires), défis d'écriture

dont ils avaient fait la primeur dans leurs années " Lycée" ... 

 

                                  Georges        et              Pierre       (en classe de troisième) 
papa-et-Georges-Perec.jpg
  Bret Sinclair  et Danny Wild 
"Amicalement Eux" dans les années 50

 J'ai ce regret, que je vais m'empresser de combler: je n'ai pas encore ouvert un seul livre de G.Perec,

il est temps que je m'y mette je crois !!

J'ai tellement entendu parler de lui , que j'avais l'impression de le connaitre moi même. Ce défi m'a permis d'interviewer plus amplement mon cher Papa, un moment privilégié, intime sur ses années  de jeunesse qui restent pour nous enfants toujours incomplètes. Le déciderai-je à me conter d'autres moments de sa vie, j'ai bien envie de recevoir ces souvenirs et les coucher sur le papier, il y a tant à connaitre encore.

  

 @ Tricôtinésonpapa

 

 

Quant à Tricotine... Oui elle l'a rencontrée "la célébrité" à un point qu'elle n’aurait  jamais imaginé….

Tricôtine est née le 14 Février 2009 jour de la St Valentin : avant la création de ce blog  tricots-malins, seule Pascale existait.

Tricôtine a sorti ses plus jolies armes pour l'accrocher, et la séduire (boas de plumes, mailles brillantes ici) pour preuve, certains ont croisé Tricotinette sous cet accoutrement à moins que ce ne soit une hallucination passagère clic 

la célébrité l'a entrainée dans son sillage, jusqu’à  même la laisser gouverner une partie de ses troupes… Obéissantes et chaleureuses .

Je ne la remercierai jamais assez d’avoir partagé avec moi sa gloire et sa beauté "Blogosphèrique"

« J’en suis »  comme on dit … et je m’en réjouis. 

 

@Tricôtinénéon

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 23:30

Pour  " Le casse tête de la semaine"

"Petites gourmandises de Noël"


A l'approche de Noël qui n'a pas en tête toutes les petites gourmandises

qu'on ne peut se procurer qu'en cette période de fêtes ?

Cette semaine nous régalons donc nos papilles

 avec tous ces petits délices qu'ils soient issus de la tradition de votre région

 ou tout simplement parce que ce sont vos préférés.

Bon régal à tous !

 

ange

 

Vous savez tous ma gourmandise

mon addiction au chocolat

les fêtes ne sont pas encore arrivées

il sera bien temps d'y penser....

et m'éclater le foie

 

 Une autre gourmandise

 Une friandise

nous n'avons pas souvent l'occasion

 d'y goûter sur notre langue de terre (clic)

 un régal qui ne coûte pas un sou,

on n'a pas la chance d'en trouver partout

la chaine de distribution n'est pas équitable

certains en ont par dessus la tête

Tricôtine prie pour en avoir (clic)

 

C'est cette chose molle et froide

cette cerise sur le gâteau

qui fait rougir mes souvenirs

on s'y roule ,

on la roule,on la boule,

on l'envoie, on la reçoit

on y glisse, on en tombe

on en rit aux éclats

on est petit

on est roi

on est enfant .... encore une fois!

 Dame Blanche

déposée sur les toits

 Dame Blanche

engourdissant mes doigts

 Dame Blanche

saupoudrée dans les bois

sans toi,

    les fêtes.... n'en sont pas

 

0393.gif

sous mes zyeux étoilés

petit nuage 

" Dame Blanche "

a fondu sur ma langue hier...

 j'avais trois ans et un sourire d'enfant 

 

 @Tricôtinoflocons

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 23:01

 Se tourner les pouces ,

surtout ceux des pieds...

 

orteils 1

il n'y a rien de meilleur

 pour décongestioner les ampoules

les Néons surchauffés

 une machine à bulles dans la bulle

l'effervescence sans comprimé

 

mais l'hiver.....

les zorteils en éventail

ça sent .....les courants d'air

 

 

On a trouvé.... 

une solution colorée

 

100 3863

 

repos au chaud

zorteils en éventail .... chandail

 

@Tricotinôfrigorifiée !

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 23:01

De quoi j'ai l'air !

 

Il a fait tourner la bulle à l'envers , 

avancer les zaiguilles à reculons

ça fait pas vraiment mon affaire

ne pas le lâcher d'un pouce

lui mettre la pédale douce 

 

Nini l'a bien captée ...

 

tricotine

 

 "Tricôtinonéondéboussolé "

 

Je vous prête les manettes,

gagnez quelques galons

 "Néon version  Mario net"

 

 Je pars vivre deux jours

 si bien illustrés par Brunô

 

Je pars tourner les pouces

et les zaiguilles dans la réalité

faire tourner rond les bobines 

 

Avant que le temps qui reste ......

  ne soit à zéro... au chrono bio

 

 

@Tricôtinalacréation

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 23:01

Je ne vais pas vous parler de Rugby et pourtant ....

c'est la mélée pour récupérer le ballon

ce tag parti de je ne sais où, 

passé par les mains de Parisianne,

qui fait une passe en arrière à .... Adamante,

Adamante, bien démarquée, sans défenseur en face,

marquant l'essai en cinq minutes chrono !

Le coup franc retrouvé sous la touche de Quichottine,

et voilà Tricôtine peu encline à participer, qui se prend au jeu à son tour...

 

Néon attrape la balle au bond et dégage en vitesse... essai transformé !!

 

Quinze auteurs dans le désordre qui ont marqué notre existence

 

1 Michel Zévaco
2 Victor Hugo
3 Mazo De la Roche
4 Mary O'Hara
5 Susan Howatch
6 Maxence Van Der Meersch
7 F.G. Slaughter
8 Daphné Du Maurier
9 Emile Zola
10 Henri Troyat
11 Les soeurs Brontë  (comment ça on triche ?)
12 Daniel Pennac
13 John Stenbeick
14 Anna Gavalda
15 Taylor Caldwell

 

Match difficile pour ce tournoi des cinq nations

dans les connexions rouillées de Néon

Il y a des dommages collatéraux...

c'est pas juste , il y en a tant qui ont mouillé leur maillot

pour essuyer nos yeux émus depuis tout ce temps!

 

Les poètes, nous les découvrons à travers vos blogs,

c'est une toute nouvelle discipline dans la bulle

il nous faut encore apprendre certaines belles passes

pour prétendre jouer ne serait-ce qu'un revers de manche

 

@Tricôtinobouquins

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 07:00

 

 

balai2.jpg

 

Ensorcelés,  

par le vent et la pluie

nous nous sommes évanouis

Nous sommes en turbulences

au dessus des nuages

 partons aider

 Yvonne à passer ses 50 balais

Nous serons là pour le défi

A l'abordage !

les gamins sont bien ici

il y a du ménage

du repassage

des feuilles à râteler  (clic) hihi!!

demandez leur les outils...

il y a de quoi marquer votre passage

tirez une courte paille de riz

pour organiser les quarts

balai.jpg

merci pour votre sympathique

participation à l'entretien de la maison

pendant ce léger décollage de néon

@ Tricôtinabsente

  

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 23:40

C'est pas la première et ce ne sera pas la dernière !!

 

Alors à quoi bon se torturer le néon.....

.......attraper le mal de mer

 3.gif

On a beau dire... y a rien à faire,

il pédale toujours le pauvre pépère,

du pédalo ces jours-ci.. il a obtenu la médaille d'or!!

 

C'est pas la première et ce ne sera pas la dernière ...tempête 

alors autant faire recette

 

 

Consignes de sécurité :

Ne pas sortir de la couette avant la mi journée

traîner au coin du feu l'autre moitié

laisser Tricotin faire... le repas il a faim

profiter des joyeux lurons( 23 et 19 balais)

qui racontent leurs désillusions

sauce "j' crois plus au Père Noël

mais j'fais ma liste quand même"....

tenter une connexion à blog ouvert 

laisser tomber... y a rien à faire

Tricotiner un p'tit truc bleu sans en avoir l'air

retenter une sortie réussie

Voir si le résultat des courses passe enfin par les tuyaux

"lipo" au kilo qui qu'en veut ??? à la Padi Pado chez Mr Ô

Croquer les poètes de la blogosphère

Fermer les volets, faire entrer l'air volontaire,

le courant d'air et un petit être vert...

lui courir derrière ...

lui éviter d'être croqué par les chats de gouttière

ramper sous les chaises

sauver de justesse

Rainette suicidaire

 0055.gif

qui se débat comme une panthère

 

Retourner sous la couette et y passer l'hiver!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Néon ne pédale plus.... passe au bleu !!!

 

 

@Néond'hier

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 23:01

biblioth.jpg

 

L'établissement pour jeunes filles... tenue de rigueur exigée: jupe obligatoire, blouse beige ou bleue en alternance chaque quinzaine portant à la poitrine nos patronymes et notre classe brodés de rouge, (l'ancêtre du badge en somme) a laissé quelques traces sur ma vieille carcasse.

 

Dans ce lycée bien coté de la Capitale (le pendant féminin du fameux H IV-  ne pas lire H.I.V. mais Henri IV) 

s'ouvrait aux garçons pour la première fois de son histoire..(détail uniquement nécessaire à la véracité historique)

 

Mesdemoiselles, Jeunes hommes,

Asseyez vous! en silence ....

L'entrée en classe de Français, sous entendait pour un petit piaf de dix ans,la torture sous la dictée,les crampes aux poignets pour tenter de suivre le rythme de ces mots à inscrire...

Chaque nouvelle phrase, était un arrêt cardiaque en puissance,une angoisse qui m' étreignait dans ses serres de Condor...

Les doigts moites essuyés en vitesse sur la blouse pour ne pas tâcher des lignes kéyes,devenues troubles à travers des larmes naissantes, se crispaient sur le stylo bille.

 

Ces mots inconnus, aux fautes inéluctables qui feraient mon tourment la semaine prochaine, je les haïssais.

Je connaissais le pronostic de ma copie corrigée: débitrice de nombreux points à valoir sur la prochaine, qui serait débitrice à son tour... le crédit révolving était né sur mon cahier.

Parfois la grammaire, les questions subsidiaires me laissaient quelque répit  jusqu'au découvert à venir. Je concourais plus facilement dans la catégorie rédaction, mais la faute d'orthographe veillait, perfide, à faire dévaluer ma devise.

 

 Quand la cloche enfin sonnait un air de liberté, je passais devant les portes épaisses de la bibliothèque, jetant un oeil intrigué, n'osant franchir ce sanctuaire de savoir...la fautive fauteuse, aller à la bibliothèque mais pour qui se prend-elle ?? On étudie ici ! On fait de la recherche !!

Ce n'est pas un guichet de la Banque de France  réservé aux sur endettés, qui effacerait d'un coup votre ardoise !

 

J'ai osé un jour, avec l'aide de "deux rats de bibliothèque", pousser la porte capitonnée : j'ai vu ces étagères, ces livres reliés, ces encyclopédies enluminées, ces magazines..ces élèves chuchotant pour ne pas déranger la Grand messe du savoir!

J'avais lu quelques livres bien sûr auparavant, mais rien qui ne soit dévorable, rien qu'on ne m'ait vendu aussi bien que ce premier gros volume recommandé par mes amies liseuses: "Mon Amie Flicka".

 

Quelques jours plus tard, nous venions "m'inscrire" en qualité de membre éminemment reconnu par ses pairs, sur la liste d'attente du rêve Américain. "Flicka" était rentrée au box et n'avait pas de prétendant pour la promenade, j'eus donc la remise du prix convoité après avoir signé la fiche d'emprunt....

Ce fut la cavalcade dans l'herbe verte du Wyoming, les roulades avec les Yearlings (jeunes chevaux), l'angoisse de l'abattoir après blessure, puis ce fut le tome deux, le trois, ensuite je changeais de monture, de pays, d'auteur... je dévorais la bibliothèque  sautant les obstacles dans une frénésie sauvage.

 

 Deux ans passèrent... je retrouvais la vieille demoiselle professeur de Français: ma dictée de rentrée ne comportait plus une seule faute, on m'interrogea: vous n'avez pas une soeur ? : j'ai souvenir d'une élève qui s'appelait comme vous...mais qui avait de réelles difficultés en orthographe !

 

Chaque jour je croque des mots avec un plaisir grandissant, ma vieille carcasse s'interroge à son tour ...

 Comment se peut-il qu' un cheval , soit parvenu à faire pousser une plume sur mon duvet de piaf  ?

 "Flicka" devait être........... ailée !                      

 

@Tricôtinolycée

 

 

Résumé : (Wikipédia)Kenneth McLaughlin, dix ans, vit avec sa famille dans un ranch du Wyoming. Après de longs mois de pensionnat, il rentre chez lui pour l'été et retrouve les paysages qu'il adore et surtout les chevaux que la famille élève. Son rêve est de posséder un cheval rien qu'à lui, mais il est trop rêveur et irresponsable. Son père refuse puis finit par céder.

Lors d'une balade, Ken croise une bande de chevaux sauvages, qui galopent dans les plaines, ivres de liberté. Ken tombe amoureux d'une de ces petites pouliches, c'est elle qu'il choisit. Mais privée de ses congénères et de sa liberté, la petite pouliche, baptisée Flicka (petite fille en Suédois), se désespère et, tentant de s'enfuir en sautant de hautes clôtures de barbelés, va gravement se blesser. Cet été-là, Ken va tout sacrifier pour gagner à tout prix l'amitié de Flicka.

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 23:01

 

Les récoltes d'automne à présent terminées,

nous rentrons près du poële,

réchauffer les souvenirs d'été...

 

Chiffonnades et couture nous ont émerveillés

au delà des montagnes de rire et d'amitié ,

jusqu'à ces derniers jours, des cadeaux échangés ,

Tricôtine fut largement gâtée .

 

Vous vous reconnaîtrez j'espère sur ce bel éventaire

 

2010-10-31.jpg

(manquent à l'appel denrées périssables, gâteaux, chocolats, douceurs... le stock est épuisé)

 

 Tour de France d'habileté et de gentillesse

qui nous font penser à vous sans cesse....

 

Les hommes aussi ont joué en la matière

déclinant  les échanges d'une autre manière

 

Pat reçut quelques essences de vigne,

  

fagots

 

Tricotin  en retour un rameau d' Olivier façonné

 

patabois

 

2010 fut une bien belle année ...

ici au mois d'octobre ...

  on prépare le bilan

un inventaire est nécessaire

jusqu'au moindre bouchon....compté

pour le bilan en comptabilité "matière"

 

c'est bien moins exaltant.....

qu'une somptueuse récolte d'amitiés sans manières

 

@Tricôtinobilan

 

 

 

Repost 0
Published by Pascale la tricotineuse - dans Tournicotons du zébulon
commenter cet article